Abonnez-vous à -50%

Du nouveau dans la lutte contre le coronavirus: des entrepreneurs belges combattent le Covid-19… à l’aide de lampes à UV-C!

Du nouveau dans la lutte contre le coronavirus: des entrepreneurs belges combattent le Covid-19… à l’aide de lampes à UV-C!
AFP

La start-up belge SpectronX, déjà connue pour ses appareils de désinfection utilisant la lumière UV-C, vient de lancer 3 nouveaux modèles servant à la lutte et à la prévention contre les (corona)virus : un pour masques buccaux, un autre pour caddies de grandes surfaces et le dernier en guise de robot de désinfection des sols. Recourant à la technologie lumineuse, ces appareils détruisent durablement le SARS-Cov-2 et les autres virus, ce qui complète l’arsenal de prévention habituel comme la distanciation physique et le lavage régulier des mains. Les commandes pour des appareils de désinfection de masques sont ouvertes dès aujourd’hui ; encore en phase d’agrément, le modèle pour caddies et le robot de désinfection sont attendus pour la fin juin. L’efficacité de tous ces appareils a été testée par le département de virologie de l’UGent.

Une technique éprouvée

La désinfection par lampes UV-C (ou lumière du soleil) est une technique de désinfection efficace et écologique utilisée depuis des années par différents secteurs pour éliminer les micro-organismes comme les bactéries, les champignons, les mites et bien sûr les virus, comme celui de la grippe ou de la Covid-19. La lumière UV-C brise l’ADN du virus et le tue sans recourir à des produits chimiques. Cette méthode est déjà utilisée dans plusieurs pays asiatiques pour la désinfection des espaces publics, mais l’application la plus connue porte sur l’épuration des eaux.

Stijn Slabbinck et Tom Pardon - Fondateurs SpectronX
Stijn Slabbinck et Tom Pardon - Fondateurs SpectronX

« Notre premier objectif concernait la fiabilité de nos produits. En effet, on trouve déjà beaucoup d’appareils – venus essentiellement de Chine – qui se targuent d’éliminer les virus à l’aide de lampes UV-C. Mais le consommateur, lui, n’est pas en mesure de les tester », explique Tom Pardon, l’un des cofondateurs de SpectronX. « C’est la raison pour laquelle nous avons soumis nos produits à un organisme d’essai et de validation externe. En interne, nous utilisons nos propres appareillages de mesure UV-C et avons demandé l’assistance du service de virologie de l’UGent ». Ce que confirme le professeur Hans Nauwynck de l’Université de Gand : « Notre département a une longue expérience dans le test des méthodes de désinfection aux virus, dont le coronavirus qui provoque la maladie Covid-19. Lorsqu’elles sont dûment utilisées, les lampes UV-C ont donné des résultats désinfectants puissants, écologiques et probants. Nous sommes dès lors ravis de pouvoir contribuer à cette initiative de SpectronX, afin d’en garantir l’efficacité. »

Unité de désinfection polyvalente pour masques buccaux

L’appareil de désinfection de masques buccaux, qui peut être acheté dès ce jour via une précommande, est polyvalent en ce sens qu’il peut servir tant dans les entreprises qu’au sein des clubs sportifs, commerces, etc. Comme la procédure de désinfection ne dure que quelques secondes, on peut régénérer un grand nombre de masques en peu de temps. Cet appareil permet aux entreprises de participer de façon écologique et peu coûteuse à la protection de leur personnel.

Les prochaines étapes

SpectronX élabore en ce moment un autre appareil qui facilitera et sécurisera considérablement les achats en grandes surfaces : une unité de désinfection pour caddies. Le prototype est prêt, il a été présenté en vue d’obtenir la certification et le brevet européens. « Des négociations sont déjà très avancées avec quelques grands distributeurs. Cet appareil de désinfection sera très utile aux gérants de supermarchés pour créer un environnement plus sécurisé pour la clientèle et le personnel. C’est une solution à la fois efficace, conviviale et respectueuse de l’environnement », déclare Stijn Slabbinck, un autre cofondateur.

Quant à la troisième nouveauté, elle concerne un robot de désinfection. Disponible en juin, il servira à désinfecter de grands espaces comme des lieux publics, des zones commerciales, des locaux collectifs et des chambres de centres de repos et de soins, etc.

La vision d’avenir et l’ambition de SpectronX sont claires : « Nous avons trouvé en très peu de temps une solution écologique et fiable pour que la vie quotidienne en présence du virus soit moins stressante et moins risquée. Nos solutions basées sur la technologie lumineuse veulent contribuer à offrir aux gens et aux entreprises un avenir plus sûr et plus sain ainsi qu’à mieux cohabiter avec les virus », conclut Tom Pardon.

Notre sélection vidéo