Abonnez-vous pour 1€

Une plaque d’immatriculation «COVID-19» obtenue par un conducteur belge auprès du SPF Mobilité: «Rien de diffamant, donc pas d’opposition»

Photo
Photo prétexte.
Photo prétexte. - Photo News

La photo a fait le tour du Web et étonne même à l’étranger : une voiture immatriculée « COVID-19 » a été aperçue à plusieurs reprises du côté de Gentbrugge en Flandre Orientale.

Très vite, les réactions ont fusé sur Twitter, certains dénonçant un hommage de très mauvais goût à une pandémie qui aura causé plus de 350.000 morts à travers le monde.

Interrogé par la RTBF, le SPF Mobilité et Transports a expliqué sa décision d’autoriser cette demande pour la moins insolite : « Il n’y a rien de diffamant, de raciste ou d’homophobe dans ce cas-ci. Rien n’interdirait une personne d’immatriculer son véhicule GRIPPE. Donc, a priori, pas d’opposition à COVID-19. C’est un choix personnel qui n’est pas plus décalé que les plaques HI HI HI ou HA HA HA, qui existent vraiment. »

Outre l’indignation, c’est aussi un sentiment de gâchis qui est venu attiser la colère des internautes : il faut dire que l’argent dépensé (1.000 € pour une plaque personnalisée tout de même) aurait sans doute pu servir à une cause plus noble…

Notre sélection vidéo