Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: «Rien ne laisse penser qu’il y aura une deuxième vague», estime Yves Van Laethem

Coronavirus: «Rien ne laisse penser qu’il y aura une deuxième vague», estime Yves Van Laethem
SP

Le refrain est le même depuis un certain temps maintenant : les chiffres sont bons. Le sont-ils au point de ne plus craindre une deuxième vague ? Plusieurs scientifiques estimaient que cette deuxième vague était inévitable.

« Cette deuxième vague, rien ne nous laisse penser qu’on va l’avoir », estime aujourd’hui Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, qui a toujours préféré parlé de « vaguelettes » que de deuxième vague. « Là où il y avait un point d’interrogation quant à la seconde vague, il y a maintenant trois points d’interrogation. »

Et les vaguelettes alors ? Pour l’instant, nous n’en voyons toujours pas la couleur. « On s’entendait à en avoir et ce n’est pour l’instant pas le cas. On est toujours dans l’optique que ça pourrait arriver. Dans ce cas, nous devrions peut-être envoyer quelques sauveteurs en mer mais ce ne serait pas un tsunami », image-t-il. « On est en tout cas prêt, au cas où. » Pour lui, la situation telle que nous la connaissons aujourd’hui pourrait très bien durer plusieurs mois, jusqu’à l’arrivée d’un vaccin.

Yves Van Laethem explique  : « On déconfine au bon moment, de manière prudente, et avec l’aide de ce chevalier blanc dont on ignore l’identité. »

Notre dossier.

Notre sélection vidéo