Abonnez-vous pour 1€

Coucke s’efface, Vandenhaute prend le pouvoir: pour le nouveau président des Mauves, Anderlecht est «un rêve et une passion»

Wouter Vandenhaute (à gauche), nouveau président d’Anderlecht, et Karel Van Eetvelt, CEO. @News
Wouter Vandenhaute (à gauche), nouveau président d’Anderlecht, et Karel Van Eetvelt, CEO. @News

Le 28 mars dernier, Marc Coucke « fêtait » en mode mineur sa deuxième année de présidence à la tête du plus grand club du Royaume. Et pour cause, il a eu bien peu de raisons de se réjouir à l’ombre de Saint-Guidon. Le Sporting est à la dérive et multiplie les échecs sportifs ces derniers mois. Il ne doit d’ailleurs son absence de renvoi aux Playoffs 2 qu’à la crise du cororavirus, qui a prématurément mis fin à une saison qui ressemblait à un deuxième chemin de croix d’affilée.

Une claque de plus après la non-qualification européenne en mai 2019 le jour de l’annonce du retour de Vincent Kompany et les nombreux revers encore dans les mémoires des supporters mauves, à l’image du 0-3 infligé par l’Union Saint-Gilloise en Coupe, ou les multiples leçons données par le FC Bruges. Le tout avec plusieurs accidents industriels sur le marché des transferts – Sanneh ou Nasri en tête de gondole –, un organigramme en perpétuelle transition sans jamais trouver la formule magique et, surtout, des finances dans le rouge, comme l’a montré la perte d’exploitation de 27 millions d’euros lors du dernier exercice comptable.

Un échec sur presque toute la ligne qui a mené les dirigeants bruxellois à une énième révolution. Et quelle révolution ! Un changement de président, Marc Coucke cédant sa place à Wouter Vandenhaute tout en restant impliqué sur le plan financier, lui qui est actionnaire majoritaire. Avec, à chaque fois, la même communication optimiste : « C’est le dernier grand changement », promet Karel Van Eetvelt, nouveau CEO du club.

> L’ambitieux Wouter Vandenhaute dans le fauteuil présidentiel, nouvelle recapitalisation via Vandenhaute et Kompany, encore un nouveau départ… Décryptage.

> Mais qui est Wouter Vandenhaute, un homme de médias qui n’arrive pas à rester en place ? Portrait !

> Le pas de côté après la marche de travers : le commentaire de Frédéric Larsimont, chef foot.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo