Abonnez-vous pour 1€

Les parents déstabilisés et plutôt mitigés sur le retour à l’école

Séverine a décidé de ne pas remettre son fils Rocco à l’école
Séverine a décidé de ne pas remettre son fils Rocco à l’école - DR (Montage David Claes)

Séverine, maman de Rocco, élève de 1ère maternelle n’hésitera pas : il n’est pas question que son fils reprenne le chemin de l’école. « Je trouve la décision prise ce mercredi soir absolument aberrante. Rien n’est clair. Ils devraient ainsi retourner 25 jours sans mesures. C’est mauvais pour le moral de tout le monde : pour celui des instituteurs et des directeurs qui, voici à peine quelques jours, s’attelaient à prendre des mesures importantes de sécurité et qui, maintenant doivent se dire qu’on peut quasiment tout faire. Mais aussi mauvais pour les parents qui ne cessent d’expliquer aux enfants qu’ils doivent faire attention, pour quelle raison ils ne pouvaient pas aller à l’école. Et enfin mauvais les enfants qui ne comprendront rien s’ils retournent en classe. »

>Séverine ne comprend pas non plus pourquoi les institutrices maternelles ne devraient pas porter un masque

>Pour l’habitante de Maurage, en prenant cette décision, le comité de concertation a lancé une bombe.

>Clarisse, maman d’une élève de 5ème primaire à Binche, a été surprise du retournement de situation dans la décision de reprise scolaire pour les primaires le 8 juin prochain. Mais, elle est plutôt favorable à une reprise

>Pour Elisa en revanche, la rentrée n’aura pas lieu avant le mois de septembre

Notre sélection vidéo