Abonnez-vous pour 1€

Di Mattia: «Un coup de massue pour les travailleurs de Durobor»

Di Mattia: «Un coup de massue pour les travailleurs de Durobor»

C’est tout d’abord vers les travailleurs que se dirigent les pensées du député Michel Di Mattia : « Je salue la qualité du travail accompli, le nombre d’heures passées à peaufiner les dossiers, à contacter les clients, à se battre, jour et nuit, pour sauver leur usine, cette entreprise qu’ils aimaient tant et qu’ils connaissaient par cœur. »

Depuis qu’il est devenu député wallon, Michel Di Mattia, déclare avoir à plusieurs reprises, défendu auprès du gouvernement le projet de coopérative portée par les anciens travailleurs de Durobor : « Je reste convaincu que le projet de coopérative industrielle est une idée novatrice avec de vraies perspectives d’avenir, le verre étant un produit durable et écologique. À l’heure où l’on parle de relocalisation, de la nécessité de produire en circuits courts, je regrette que les travailleurs, après neuf mois d’un travail acharné, ne puissent poursuivre l’aventure et ce, malgré des plans financiers qui semblaient tenir la route. »

Le ministre évoque déjà une reconversion économique : « Je serai particulièrement attentif aux pistes qui seront envisagées, en espérant que, même si c’est sous une autre forme, le verre, si cher à tous les Sonégiens, fasse toujours partie de l’avenir du site. »

Mais avant de parler reconversion, beaucoup de questions restent en suspens, conclut le député : « Je ferai le maximum pour que les porteurs de ce beau projet puissent obtenir toutes les réponses qu’ils méritent. »

Notre sélection vidéo