Abonnez-vous pour 1€

Le ministre flamand de l’Enseignement dit très bien collaborer avec Caroline Désir pendant la crise sanitaire: «Je ne critique pas les francophones»

Ben Weyts joue la carte de la convivialité dans l’interview qu’il nous a donnée.
Ben Weyts joue la carte de la convivialité dans l’interview qu’il nous a donnée. - Photo News

Espérez-vous faire rentrer tous les élèves flamands à l’école avant le 30 juin ? Même dans le secondaire ?

On a obtenu un compromis à ce sujet. Certaines écoles peuvent encore se trouver face à de sérieux défis, mais je pense que la toute grande majorité des élèves retournera encore à l’école avant la fin juin. Les mesures ont été assouplies, ce qui fait que la plupart des écoles peuvent accueillir leurs élèves, en toute sécurité. (…)

Pourquoi avez-vous demandé de changer les règles, alors que les anciennes étaient à peine entrées en vigueur ?

C’est vrai que nous voulions aller vite, car les vacances d’été arrivent. Si nous avions seulement décidé début juin de la suite des événements, les écoles auraient eu besoin d’une semaine au moins, voire plus, pour se préparer. (…)

► Le ministre rassure quant aux risques de ce retour à l’école : « La sécurité reste la priorité. »

► Il explique comment il collabore avec Caroline Désir.

Retrouvez son interview complète.

Notre sélection vidéo