Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus en Espagne: Sanchez annonce une prolongation de l’état d’alerte jusqu’au 21 juin

Coronavirus en Espagne: Sanchez annonce une prolongation de l’état d’alerte jusqu’au 21 juin

« Nous avons encore besoin d’une dernière prolongation de quinze jours de l’état d’alerte » qui devait prendre fin le 7 juin, a déclaré le socialiste lors d’une conférence de presse, en se félicitant que le pays soit « sur le point d’arriver à bon port » en sortant totalement du confinement.

Cette prolongation de deux semaines de l’état d’alerte, la sixième depuis le début du confinement, devra être ratifiée mercredi par la Chambre des députés. Le gouvernement minoritaire de M. Sanchez pourra compter sur l’abstention d’un parti indépendantiste catalan et sur le soutien des nationalistes basques, formations avec lesquelles le socialiste a scellé des accords samedi.

Mi-mai, M. Sanchez avait tenté de prolonger cette mesure d’exception pendant un mois jusqu’à fin juin mais il avait dû revoir ses prétentions à la baisse à deux semaines pour s’assurer cette fois du soutien d’un parti libéral au Parlement.

Décrété le 14 mars, l’état d’urgence a permis au gouvernement de reprendre en main des compétences dans un pays très décentralisé et de limiter la circulation des personnes lors d’un des confinements les plus stricts au monde et désormais durant le déconfinement progressif.

L’Espagne, l’un des pays les plus endeuillés du monde par la pandémie avec plus de 27.000 morts, a entamé ces dernières semaines ce déconfinement par phases qui devrait s’achever fin juin ou au plus tard début juillet selon les régions.

Jusqu’à la fin de ce déconfinement, les Espagnols n’ont pas le droit de sortir de leur province.

Notre sélection vidéo