Abonnez-vous pour 1€

Couac aux frontières ce week-end: de nombreux Belges refoulés par la France, Sophie Wilmès réagit (vidéo)

Vidéo
Couac aux frontières ce week-end: de nombreux Belges refoulés par la France, Sophie Wilmès réagit (vidéo)
Belga Image

Ce samedi, après l’annonce du ministre de l’Intérieur Pieter De Crem, de nombreux Belges avaient voulu rendre visite à leurs proches dans les pays voisins ou s’y rendre pour faire leurs courses. Mais beaucoup avaient eu la mauvaise surprise d’être refoulés par la France. Et pour cause, si la Belgique autorisait ses citoyens à se rendre dans des pays voisins pour visiter des proches ou faire leurs courses, la France n’était pas concernée par cette nouvelle mesure.

« Comme on l’a toujours dit, nos frontières ne rouvriront pas avant le 15 juin. Certes, la Belgique autorise la sortie de son territoire mais la France n’ouvre toujours pas ses frontières », avait alors déclaré le porte-parole du Ministère français de l’Intérieur à nos confrères de RTL.

Ce lundi matin, à l’occasion d’une visite à l’Atomium, Sophie Wilmès a réagi au micro de nos confrères de RTL. « Il aurait dû être communiqué plus rapidement qu’il y avait des accords avec les Pays-Bas, l’Allemagne et le Luxembourg et que ceux-ci n’étaient pas encore terminés vis-à-vis de la France », a expliqué la Première ministre. « Je regrette que la communication n’ait pas suivi de manière aussi claire que la situation l’était ».

Notre sélection vidéo