Abonnez-vous à -50%

Violences policières contre les Afro-américains: Trump dénonce du «terrorisme intérieur» et promet des mesures pour «dominer les rues»

AFP
AFP

Le président s’est brièvement exprimé dans le jardin de la Maison Blanche afin de «faire le point sur la réponse de l’Etat fédéral» aux violences ayant éclaté à travers le pays à la suite de la mort de George Floyd. Il a jugé que ce qui s’était passé la veille à Washington était «une honte» alors qu’un couvre-feu a été établi et la garde-nationale appelée en renforts. De telles scènes ont aussi eu lieu dans de nombreuses autres villes américaines, dont Minneapolis, épicentre de la contestation, où George Floyd est décédé.

Appelant les gouverneurs à prendre les mesures nécessaires pour «dominer les rues», M. Trump a promis de restaurer l’ordre aux Etats-Unis.

Lundi encore des manifestants étaient rassemblés à l’extérieur de l’enceinte de la Maison Blanche pour réclamer justice après la mort du Noir américain aux mains de la police. Ils ont été visés par des tirs de gaz lacrymogène, au moment où s’exprimait le président.

Donald Trump a assuré que la justice serait faite au sujet de la mort de George Floyd et que les manifestants seraient entendus.

Après sa courte déclaration face aux médias, le président américain s’est rendu lundi, à pied, devant l’église Saint John, bâtiment emblématique proche de le Maison Blanche et qui a été dégradé dimanche soir en marge d’une manifestation contre le racisme.

Découvrez notre nouvelle offre «podcasts»

Edito : Demetrio Scagliola parle de "libération prudente et optimiste de la Belgique" après la conférence de presse de Sophie Wilmès

L’histoire du Doudou à Mons en 6 épisodes

Notre sélection vidéo