Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: près de 300 organisations demandent plus de soutien du gouvernement aux plus vulnérables

Coronavirus: près de 300 organisations demandent plus de soutien du gouvernement aux plus vulnérables

Elles demandent d’une part une allocation mensuelle Covid-19 pour les ménages appauvris, ainsi qu’un rehaussement des allocations sociales et revenus ou encore un renforcement de la sécurité sociale. D’autre part, elles insistent pour que les représentants des populations vulnérables participent activement à la stratégie de déconfinement.

Les organisations soulignent par ailleurs que de nombreuses formes de travail précaires – telles que les CDD, les intérimaires, le travail d’artiste – ont été oubliées de la protection du chômage temporaire. Les personnes qui ne travaillaient déjà pas avant la crise ont quant à elles bénéficié de peu de soutien, voire aucun.

Avant la crise, 16,4 % des Belges vivaient avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté et 25,3 % étaient dans l’incapacité à faire face à des dépenses imprévues, selon les derniers chiffres de l’office belge de statistique Statbel.

Ces populations qui peinaient à survivre avant la crise du coronavirus « sont à présent au bord de la falaise », affirment les organisations.

« Il serait dramatique que seul le critère sanitaire au sens épidémique reste central et sonne à un moment la fin de la crise, alors que ses conséquences sociales et en termes de santé mentale collective vont s’ajouter aux inégalités et injustices sociales préexistantes », concluent-elles.

Notre sélection vidéo