Abonnez-vous pour 1€

Alberto Salazar passera en novembre devant le TAS

Mo Farah avec Alberto Salazar (arrière-plan)
Mo Farah avec Alberto Salazar (arrière-plan) - Photo News

L’ancien coach de Mo Farah et de Sifan Hasan purge actuellement une suspension de quatre ans pour infractions aux règles antidopage, infligée par l’Agence antidopage des États-Unis en octobre. Salazar, qui nie les faits, a fait appel de cette sanction devant le Tribunal arbitral du sport, qui tiendra ses audiences du 8 au 16 novembre.

Salazar avait été suspendu quatre ans en octobre, en plein Mondiaux de Doha pour «incitation» au dopage par l’Agence antidopage américaine (Usada).

Les athlètes entraînés par Salazar étaient membres du Nike Oregon Project (NOP), dans l’Oregon. Parmi eux, le quadruple champion olympique Mo Farah a fait partie du projet entre 2011 et 2017. La Néerlandaise Sifan Hassan, double médaillée d’or à Doha (1.500 et 10.000 mètres) figuraient aussi dans le groupe de Salazar.

Le Dr Jeffrey Brown, médecin du Nike Oregon Project, passera aussi en novembre devant le TAS.

Notre sélection vidéo