Abonnez-vous pour 1€

Fiona, une chienne de 5 ans, retrouvée à l’agonie et privée de nourriture dans un appartement de Wavre: «L’équipe est sous le choc!»

Photos
Fiona, une chienne de 5 ans, retrouvée à l’agonie et privée de nourriture dans un appartement de Wavre: «L’équipe est sous le choc!»
Facebook

Stupeur au sein de l’ASBL « Sans Collier », qui est véritablement sous le choc depuis la saisie vécue ce mercredi à Wavre. Suites à des plaintes, les équipes du refuge ont trouvé Fiona, une chienne de 5 ans, attachée à une rambarde d’escalier dans un appartement vide. Elle se trouvait dans ses excréments, était affamée, ne pesant plus que 7 kg – soit un tiers de son poids normal – et était en état de déshydratation avancé. L’équipe d’intervention estime qu’elle était attachée depuis plusieurs semaines.

« Son « propriétaire » a prétendu qu’elle ne mangeait plus suite à une bagarre avec un chien et qu’il prévoyait justement d’aller chez le vétérinaire », explique l’ASBL sur sa page Facebook. « Au-delà de la maltraitance et de la négligence, c’est bien de cruauté qu’il s’agit. Pourtant habituée aux situations difficiles, l’équipe est réellement sous le choc face à une telle souffrance infligée volontairement et qui aura duré des semaines. Il y aura un impact émotionnel important qui laissera des traces chez chacun d’entre nous. »

Un chien placé par le refuge

La situation est d’autant plus difficile à vivre que c’est « Sans Collier » qui avait placé Fiona chez ce propriétaire il y a de cela 5 ans : « Il s’agit d’un chien placé par nos soins il y a plusieurs années et dont l’inspection avait été très positive à l’époque. C’est donc un échec pour le refuge, même si la nature humaine est seule responsable de la situation. Sur ces dix dernières années, les échecs comme ceux-là se comptent sur les doigts de la main contre plus de 12 000 placements réussis, mais chaque échec est de trop. Bien que Sans Collier dispose déjà d’une équipe d’une quarantaine de bénévoles post-adoptions, nous allons entamer une réflexion en profondeur pour tenter d’améliorer encore notre suivi.

« Nous avons dû faire face sur le terrain à des autorités qui n’ont pas pris toute la mesure de la situation, allant même jusqu’à dire au maltraitant qu’il pourrait éventuellement récupérer son chien une fois les soins effectués. Par ailleurs, les riverains se seraient manifestés à plusieurs reprises auprès des autorités ces derniers mois, sans succès. C’est une plainte transmise à Sans Collier le matin même et à laquelle nous avons donné suite immédiatement qui aura permis de mettre fin au calvaire de Fiona. Nous tenons à remercier les plaignants qui ont eu le courage de se manifester auprès du refuge », déplore « Sans Collier ».

Désormais, les chances de survie de la chienne son maigre, malgré la surveillance constante dont l’ASBL fait preuve depuis qu’elle a récupéré Fiona. Les prochaines heures et jours seront déterminants. « Sans Collier » déposera plainte et se constituera partie civile.

Notre sélection vidéo