Abonnez-vous pour 1€

Incroyable scène dans «Affaire conclue»: cette vendeuse n’aurait jamais dû venir… (vidéo)

Vidéo
Incroyable scène dans «Affaire conclue»: cette vendeuse n’aurait jamais dû venir… (vidéo)

Catherine, une ancienne employée des ressources humaine, a vécu le pire pour un participant de l’émission Affaire conclue. En effet, son objet n’a pas été vendu. Il s’agissait d’une girandole en cristal, héritée de ses parents.

L’objet n’a pas impressionné l’expert Harold Hessel qui a découvert qu’il s’agissait en fait d’une copie du XXeme siècle. De plus, il aurait aussi préféré voir devant lui une paire de girandole et non pas une seule : « Le seul reproche que je pourrais faire c’est qu’elle n’a pas son pendant ! C’est vraiment dommage parce que ces choses-là en décoration intérieure, on peut mettre ça de part et d’autre de la cheminée. Et là, elle est orpheline », a-t-il expliqué après avoir estimé l’objet à 100 euros.

Mais malheureusement pour Catherine, aucun acheteur n’a été intéressé. Ce qui est rare dans l’émission ! Pourtant, Caroline Margeridon et Pierre-Jean Chalençon avaient trouvé l’objet « joli ».

« Il va falloir revenir nous apporter autre chose ! Là, il n’y a personne qui souhaite porter une enchère sur cet objet. Pour nous, ça va être une affaire non conclue », a lancé Julien Cohen à la vendeuse. « Désolée vraiment, ça me fend le cœur mais c’est trop neuf pour nous. Je suis désolée mon petit chat ! », s’est excusée Caroline Margeridon.

Notre sélection vidéo