Abonnez-vous pour 1€

Marc Van Ranst très remonté concernant la gestion du coronavirus en Belgique: le virologue craint une deuxième vague, «c’est un pur scandale»

Marc Van Ranst très remonté concernant la gestion du coronavirus en Belgique: le virologue craint une deuxième vague, «c’est un pur scandale»

La gestion du traçage en Belgique est toujours au cœur des débats. Jugé inefficace, le système des call-centers est cependant défendu par les autorités qui veulent lui donner du temps et communiquer auprès de la population. Mais pour Marc Van Ranst, la situation n’a que trop duré.

Dans les colonnes de De Morgen, le virologue flamand a jugé que ce système de traçage était « un pur scandale ». « On pensait pouvoir mettre n’importe qui au téléphone alors qu’il faut de l’empathie pour gérer une telle conversation. La personne qui est contactée a un tas de questions qui nécessitent des réponses décentes. Ensuite, cette personne infectée doit avoir suffisamment confiance pour transmettre des informations correctes ».

Pour lui, celui-ci doit donc être revu car, actuellement, la Belgique ne serait pas prête à faire face à une nouvelle vague de coronavirus. Une deuxième vague qui est dans toutes les têtes mais pour laquelle Marc Van Ranst se veut rassurant. « C’est difficile à prévoir quand ça se passera et si ça se passera », déclare-t-il avant d’oser un pronostic pour septembre prochain. « Les enfants retournent à l’école, il fait plus froid. »

Quant à savoir si on pourra la contrôle, la réponse est on ne peut plus clair. « Ce sont des attentes extrêmement élevées, cela n’a jamais été le cas dans le cadre d’une épidémie respiratoire. »

Notre sélection vidéo