Abonnez-vous pour 1€

La société civile belge exhorte le gouvernement à lutter contre le racisme structurel

La société civile belge exhorte le gouvernement à lutter contre le racisme structurel
AFP

Le décès de George Floyd a entraîné des milliers de manifestants à travers le monde à appeler à l’action contre les violences policières et le racisme systémique. Composée d’une soixantaine d’organisations francophones et néerlandophones de la société civile belge, la Coalition NAPAR souhaite que cette dynamique soit mise à profit pour mettre en place un réel plan d’action interfédéral contre le racisme.

« Par le passé, les campagnes de lutte contre le racisme consistaient principalement en des campagnes de communication afin de dénoncer le racisme interpersonnel. Ces actions ponctuelles faisaient l’impasse sur la racine du problème : le racisme structurel. Nous ne nous contenterons pas d’une énième action symbolique des gouvernements », selon la Coalition.

Rédigé par l’ensemble des associations membres de la Coalition, des experts, ainsi que des institutions comme Unia, le centre interfédéral pour l’égalité des chances, le mémorandum contient à la fois des revendications par niveau de pouvoir et par secteur. Divers thèmes tels que l’emploi, l’accès au logement, la culture, l’éducation, la décolonisation des espaces publics et la santé sont abordés dans le but de lutter contre le racisme structurel, « qui impacte les personnes racisées dans tous les domaines de la vie sociale ».

Parmi ses revendications pour lutter contre le racisme et la discrimination au sein de la police, la Coalition avance notamment l’idée de l’enregistrement systématique des contrôles de police et la délivrance d’un récépissé mentionnant la raison du contrôle. Elle préconise aussi « la réforme urgente du Comité P en un organe véritablement indépendant chargé d’enquêter sur les plaintes pour racisme au sein de la police. »

« Surtout, n’oublions pas que le racisme conduit à la discrimination et que celle-ci est punissable et peut faire l’objet de poursuites judiciaires. Nous devons donc lutter à tout moment, ensemble, en tant que société », déclare Sakina M. Ghani, co-coordinatrice de la Coalition NAPAR.

Le mémorandum peut être consulté sur le site www.naparbelgium.org.

Notre sélection vidéo