Abonnez-vous pour 1€

Mémoire du colonialisme: le président de la Chambre, Patrick Dewael, propose de mettre sur pied une commission «vérité et réconciliation»

Mémoire du colonialisme: le président de la Chambre, Patrick Dewael, propose de mettre sur pied une commission «vérité et réconciliation»

«Il est temps pour la Belgique de se réconcilier avec son passé colonial», estime le président de la Chambre. «Le Parlement est le forum approprié pour enquêter et débattre à ce sujet. Mercredi, je vais discuter avec les groupes (parlementaires) de la manière dont nous pouvons mettre en place une commission ’vérité et réconciliation’ avec des experts», a indiqué M. Dewael.

Jeudi, une proposition de résolution déposée par Ecolo-Groen «concernant le travail de mémoire à mener en vue de l’établissement des faits afin de permettre la reconnaissance de l’implication des diverses institutions belges dans la colonisation du Congo, du Rwanda et du Burundi» a été prise en considération à la Chambre, rappelle Ecolo dans un communiqué.

«Nous devons structurer le débat pour que cette indignation ne soit pas un feu de paille, mais débouche sur une vraie prise de conscience collective et des changements structurels», estime le député Simon Moutquin. «Nous devons tenir un discours de vérité envers l’ensemble de la population belge qui doit avoir conscience du passé dont elle est aujourd’hui, qu’on le veuille ou non, la dépositaire.»

La Conférence des présidents, chargée de régler les travaux de l’assemblée, se réunit habituellement le mercredi à midi.

Un buste de Léopold II a été dégradé dans la nuit de jeudi à vendredi dans le square du Souverain à Auderghem. D’autres dégradations ont aussi été constatées vendredi par différentes polices locales en région bruxelloise.

Notre sélection vidéo