Abonnez-vous pour 1€

Philippe Montanier, le nouvel entraîneur du Standard, a tenu son premier discours lors du rassemblement des joueurs

Montanier s’adresse à ses joueurs.
Montanier s’adresse à ses joueurs. - Twitter Standard

D’abord, c’est Michel Preud’homme qui a réexpliqué les raisons qui l’avaient incité à renoncer à son poste de T1, précisant qu’il allait toutefois rester très actif au Standard pour poursuivre le projet mis en place à son retour en bord de Meuse, il y a deux ans, et que tous le reverraient donc très régulièrement.

Puis, c’est Philippe Montanier qui a pris la parole pour se présenter à ses nouveaux joueurs, rassemblés dans le Club 1898, au rez-de-chaussée de la T2, et assis sur des chaises hautes à distance respectable les uns des autres. Sans parler longuement, l’entraîneur français a surtout mis l’accent sur le respect de la discipline en affirmant que sur ce plan-là, il ne laisserait rien passer. Il a aussi insisté, globalement, sur sa volonté de s’inscrire pleinement dans « la philosophie de club » cher à son prédécesseur, en apportant toutefois ses idées et ses principes, rappelant que ce qui avait été demandé, ce n’était pas de repartir de zéro mais de marcher dans la voie clairement tracée par MPH. Le technicien français a également confié qu’il avait déjà eu l’occasion de visionner plusieurs matches du Standard version 2019-2020 et se rendre compte du potentiel présent dans le groupe liégeois et de là des possibilités que cela allait offrir.

Enfin, c’est Sacha Feytongs, le responsable des Infrastructures, qui a détaillé les mesures sanitaires qui seront d’application jusqu’au 30 juin, avant que les règles ne soient sans doute assouplies. En matinée, c’est aux U18 et les U21 que la même séance d’information avait été dispensée, en présence cette fois de Pierre Locht et de Reginal Goreux.

Signalons encore que tous les joueurs du noyau professionnel (en ce compris les quatre jeunes qui l’intègrent, Ntelo, Pavlovic, M. Balikwisha et Tapsoba) étaient présents, à l’exception du seul Konstantinos Laifis qui, lorsqu’il avait pu rentrer à Chypre, avait été placé quelques jours en quarantaine. Du coup, la direction liégeoise lui a permis de rentrer un peu plus tard que ses équipiers. Il est attendu à Liège en fin de semaine prochaine.

Place, désormais, aux tests physiques, programmés lundi et mardi à l’Académie et au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) du Sart-Tilman, avant le premier entraînement sur terrain fixé mercredi à 10 h.

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo