Abonnez-vous pour 1€

Le coup de gueule de Georges Dallemagne, député fédéral et médecin, sur l’hécatombe dans nos homes: «Il faut demander pardon à nos seniors!»

Le coup de gueule de Georges Dallemagne, député fédéral et médecin, sur l’hécatombe dans nos homes: «Il faut demander pardon à nos seniors!»
©News

Qu’est-ce qui a manqué dans notre gestion de la pandémie ?

Il aurait fallu instaurer très tôt un pilotage central, c’est très important dans une épidémie ou pandémie. J’ai été assez rapidement déçu de l’hétérogénéité de la réponse internationale, on n’apprenait pas les uns des autres. Regardez Taiwan : ils auraient dû être frappés de plein fouet vu leur proximité avec la Chine. Résultat : 443 cas et 7 morts ! Leur stratégie a été différente : le port du masque, la distanciation, la politique de testing, bien sûr, mais pas de lockdown. La réaction a été trop hétérogène en Belgique.

Il y a eu beaucoup de cas dans les maisons de repos…

Il y a eu là une faute stratégique grave. Deux tiers des décès viennent des maisons de repos. On a sous-estimé ce phénomène et cela ne semble toujours choquer personne. L’épidémie a été massive dans les maisons de repos et moins importante dans la population en général.

« Il faut demander pardon à nos seniors » : il ne comprend pas pourquoi l’hécatombe dans nos homes ne choque pas plus.

Retrouvez ici l’interview de Georges Dallemagne.

Notre sélection vidéo