Abonnez-vous pour 1€

Son avenir chez les Diables, les difficultés avec Van Gaal, ses ambitions en Espagne: Adnan Januzaj se livre sur sa carrière (vidéos)

Vidéos
Adnan Januzaj
Adnan Januzaj - Photo News

Le Diable rouge, 25 ans, est notamment revenu sur sa période anglaise et notamment son expérience à Manchester United (2012-2015 et 6 mois en 2016).

« Quand je suis arrivé, Ferguson a cru en moi et il m’a fait jouer. Avec Moyes aussi, j’ai eu la possibilité de jouer. Puis Van Gaal est arrivé. Il devait reconstruire l’équipe et a commencé à acheter des joueurs de 60-70 millions. En tant que jeune joueur, c’était frustrant et ça devenait beaucoup plus difficile pour moi de pouvoir être dans l’équipe et de pouvoir faire la différence. »

Passé au second plan, Januzaj n’est pas parvenu à gérer la pression. « Ça a été le moment le plus difficile de ma carrière et j’ai beaucoup souffert pendant deux années. Je ne jouais pas beaucoup, j’étais frustré. Chaque fois que je devais jouer un match, j’avais beaucoup de pression. Les jeunes joueurs qui font la différence aujourd’hui n’ont pas un coach qui leur dit ce qu’ils doivent faire. Cela vient naturellement. Prenons des joueurs comme Mbappé par exemple. Ce sont des joueurs qui ont bénéficié de la confiance du coach depuis le début. »

Après ses parenthèses à Dortmund et Sunderland, Januzaj a opté pour l’Espagne et la Real Sociedad avec qui il joue depuis trois saisons. Une formation où il est plus épanoui et avec qui il veut franchir des paliers.

« Mon objectif, c’est de retourner au plus haut niveau. Avec mes qualités, je dois jouer à un niveau plus élevé comme la Champions League. Avec la Real Sociedad pour le moment on est virtuellement qualifié pour la C1 et si nous arrivons à jouer la Ligue des Champions l’an prochain, je vais rester car ici je me sens bien.

« C’est une équipe qui pratique un jeu offensif, qui attaque beaucoup et qui a tout le temps la possession de balle même ici en Espagne où toutes les équipes jouent bien au football. Si la Real Sociedad va en Ligue des Champions, les gens vont devoir nous tenir à l’œil car on est une équipe jeune avec de très bons joueurs qui jouent bien au ballon. Un peu comme l’Ajax la saison dernière. »

Avec douze matchs à son actif en équipe nationale et un but au compteur, Januzaj espère aussi progresser avec les Diables rouges même s’il sait que les places sont chères.

« Dans le football il y a toujours de nouvelles générations. Mais on a encore de bons jeunes joueurs en Belgique : moi, Divock, Thorgan. Il y a encore pas mal de bons jeunes joueurs en équipe nationale belge. Si les autres deviennent un peu trop vieux, ce sera peut-être à nous de devoir prendre la relève », a-t-il affirmé.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo