Abonnez-vous à -50%

Kingsley Coman, le porte-bonheur ambulant : neuf titres en... neuf saisons

Belga Image
Belga Image

Ce n’est assurément pas le joueur dont on a le plus parlé cette saison au Bayern. On a d’avantage vanté l’exceptionnelle efficacité de Lewandowski, loué la fulgurante éclosion d’Afonso Davies ou le retour en grâce de Thomas Müller, mais un homme a marqué les esprits mardi soir lors de la célébration du titre des Bavarois  : Kingsley Coman. Marqué les esprits, certes, mais un peu malgré lui.

Parce que le Français est ce qu’on appelle un porte-bonheur ambulant. Ce genre de joueur qui, même sans proposer des stats incroyables (3 petits buts et 3 passes décisives cette saison) tombe toujours dans des équipes qui gagnent. C’est bien simple, à 24 ans, Coman comptabilise...neuf titres de champion. Passé pro en 2012 avec le PSG, il avait raflé deux titres consécutifs avec le club de la capitale avant de lever les voiles pour Turin. Avec la Vieille Dame, pareil, Coman avait pu lever les bras en fin de saison. Après une saison turinoise, il avait alors changé de crèmerie pour s’installer en Bavière et revêtir le maillot du Bayern. Depuis  ? 5 titres de champion d’Allemagne consécutifs et donc cette incroyable statistique d’être champion lors de chaque saison professionnelle qu’il a disputée. En tout, Coman comptabilise 17 trophées dans sa carrière, à 24 ans rappelons-le. Coman, ou l’arme fétiche d’une équipe qui veut gagner.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo