Abonnez-vous pour 1€

Justin Bieber, accusé de viol: le chanteur sort du silence et se défend, preuve à l’appui, «cette histoire est impossible» (photos)

Photos
Justin Bieber, accusé de viol: le chanteur sort du silence et se défend, preuve à l’appui, «cette histoire est impossible» (photos)
Isopix

Justin Bieber est dans la tourmente depuis quelques jours. Le chanteur est accusé d’avoir abusé sexuellement d’une jeune femme en 2014 au Texas. Ce samedi 20 juin, une certaine « Danielle », a assuré sur Twitter avoir été violée par Justin Bieber. Sur un compte anonyme, elle fait une description glaçante de l’agression dont elle a été victime. « Un homme s’est approché de nous et nous a demandés si nous voulions attendre pour rencontrer Justin. Nous avons dit oui évidemment. Et Justin m’a emmenée dans une chambre. J’ai commencé à me dire que tout ceci était suspect. Il s’est penché sur moi pour m’embrasser. J’étais sous le choc. Justin Bieber a trouvé un chemin dans mon jean, l’a déboutonné, l’a enlevé et a commencé à tracer mes sous-vêtements avec ses doigts. Mes pensées ont alors commencé à vagabonder dans ma tête, je n’étais plus si sûre d’en avoir envie… Il a ensuite baissé mes sous-vêtements, a attrapé les couvre-lits et les a jetés sur nous. Son corps était au-dessus du mien, peau à peau… Je lui ai dit que ça allait trop loin et que nous devrions arrêter parce que j’avais besoin de retrouver mes amies. Parce que je me sentais coupable envers Selena. Je lui ai dit de se retirer parce que je m’inquiétais vraiment pour mes amies, mais il était trop tard. Il m’a pénétré avant que j’aie pu ajouter quoi que ce soit ». La publication avait ensuite été supprimée, sans raison apparente.

Ce lundi, après quelques heures de réflexion et de consultation, Justin Bieber s’est finalement exprimé. « Je ne m’exprime habituellement pas car je suis confronté à ce genre d’accusations depuis le début de ma carrière, mais après avoir parlé avec ma femme et mon avocat, j’ai décidé de m’exprimer ». Sur Twitter, l’artiste se défend des graves accusations qui pèsent sur lui. « Les rumeurs sont des rumeurs mais les abus sexuels sont des choses que je ne prends pas à la légère. Je voulais parler tout de suite mais par respect pour tant de victimes qui traitent ces questions quotidiennement, je voulais m’assurer d’avoir rassemblé les faits avant de faire une déclaration », explique le chanteur, avant de mettre les choses au clair. « Il n’y a aucune vérité dans cette histoire. Je vais montrer que je n’ai jamais été présent dans ce lieu ».

Pour appuyer ses dires, Justin Bieber accompagne ses déclarations de photos prouvant qu’il était, ce 9 mars 2014, logé dans un Airbnb avec Selena Gomez, sa compagne de l’époque. « Chaque plainte pour abus sexuel doit être prise très au sérieux et c’est pourquoi ma réponse était nécessaire », ajoute le chanteur Canadien. « Cependant, cette histoire est en fait impossible et c’est pourquoi je travaillerai avec Twitter et les autorités pour engager des poursuites ».