Le top des virages dangereux de Wallonie: voici les tournants à ne pas aborder trop vite!

Photo prétexte
Photo prétexte - DR

« Cela nous a pris 18 mois pour identifier et confirmer 23.000 virages considérés comme dangereux en Belgique dont 13.000 se trouvent en Wallonie », explique Vincent Hébert, directeur général de Coyote Systems Benelux. Un algorithme de « Sécurité prédictive » intégrant plus de 270 paramètres, tels que la courbe du tournant, la vitesse ou encore la distance de freinage a été développé afin de mesurer la dangerosité d’un virage. Il a été nourri avec toutes les données envoyées par les boîtiers de la communauté Coyote, forte de 1,65 million de membres en Belgique.

► Voici les tournants à ne pas aborder trop vite  !

L’un des éléments prépondérants dans l’analyse a été la forte décélération observée. «  Nous considérons qu’un virage est dangereux dès lors que les utilisateurs sont surpris. Par conséquent, un virage serré n’est pas forcément qualifié de dangereux si la lisibilité est bonne  », précise Vincent Hébert. Ce dispositif de sécurité prédictive est activé depuis ce vendredi.

L’usager sera systématiquement alerté à l’approche d’un virage dangereux. Une vitesse recommandée a été déterminée pour chacun d’eux. Si le véhicule est sous ce seuil, il y aura un message mettant en garde. Par contre s’il roule plus vite, un signal appelant à ralentir apparaîtra.

Voici les cartes des virages dangereux sélectionnés par Coyote.

Notre sélection vidéo