Abonnez-vous pour 1€

Georges Leekens, l’ancien sélectionneur des Diables rouges, se confie: «J’étais fait pour entraîner le Standard»

Photo News
Photo News

Vous avez entraîné Anderlecht et le FC Bruges mais pas le Standard. C’est un regret ?

Normalement, je n’en ai jamais. Mais là, c’en est un! Comme Michel Preud’homme et Eric Gerets, j’étais fait pour entraîner le Standard. J’avais le caractère qu’il fallait pour travailler dans ce club. Finalement, seul Michel a pu le faire…

Il y a eu des contacts ?

Oui. Trois fois ! Au printemps 88, surtout. Le président Jean Wauters m’a contacté directement et il y avait presque un accord mais ça traînait et moi qui suis tout sauf patient, j’ai fini par signer à Courtrai et le Standard a pris Urbain Braems. J’ai peut-être été trop précipité mais c’est comme ça… J’ai encore été appelé deux fois par la suite : en 2013 et en 2017. Mais c’était uniquement via des intermédiaires, sans avoir de contact direct avec le club. Je ne sais donc pas ce qu’il en était réellement. Toujours est-il qu’ils ont alors engagé Guy Luzon puis Ricardo Sa Pinto.

►► Michel Preud’homme, sa retraite, sa carrière de joueur  : Georges Leekens se livre.

►► Il s’exprime aussi sur les Diables rouges : «Roberto Martinez... fait comme moi!»

►► L’ancien entraîneur donne son avis sur Vincent Kompany: «Je suis convaincu qu’il va réussir»

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo