Abonnez-vous pour 1€

Les enfants ne transmettent pas, ou que très peu, le coronavirus, selon une nouvelle étude

Les enfants ne transmettent pas, ou que très peu, le coronavirus, selon une nouvelle étude
Belga Image

Au total 1340 personnes, dont 510 élèves de six écoles primaires, ont été soumises à des tests approfondis à Crepy-en Valois, dans le nord-est de Paris, après avoir été testées positif au nouveau coronavirus.

L’Institut Paster a publié ses premiers résultats montrant que les enfants présentent des symptômes moins sévères que les adultes et qu’ils ne propagent pas, ou que très peu, le Covd-19. C’est une très bonne nouvelle pour les écoles !

Sur base de ces résultats, l’Institut Paster affirme qu’il est beaucoup plus probable que ce soit les parents qui contaminent leurs enfants et non l’inverse.

Les études sur le sujet sont cependant contradictoires, comme l’expliquent nos confrères du Nieuwsblad. Certaines d’entre elles estiment que le risque de contamination est élevé chez les enfants alors que d’autres concluent que le risque est plutôt faible, voire très faible.

L’épidémiologiste Arnaud Fontanet de l’Institut Pasteur affirme que davantage d’études dans les écoles sont nécessaires pour parvenir à une véritable conclusion. Le professeur explique également que l’étude montre que 41 % des enfants infectés ne présentaient que peu ou pas de symptômes liés au Covid-19.

Chez les adultes, ce n’était que de 10 %. La majorité souffrait d’un ou de plusieurs problèmes tels que des difficultés respiratoires, de la fièvre, une fatigue extrême ou une perte de goût et d’odeur.