Pas de soutien public des autres acheteurs d’«Affaire conclue» après le départ de Pierre-Jean Chalençon: «Un sympathique collègue de travail mais…»

Pierre-Jean Chalençon et Gérald Wathelet se sont souvent fréquentés dans l’émission.
Pierre-Jean Chalençon et Gérald Wathelet se sont souvent fréquentés dans l’émission. - France 2

Séisme mercredi dernier à l’annonce du départ soudain de l’acheteur star de l’émission de brocante, Pierre-Jean Chalençon : il venait de poser en compagnie de Dieudonné à l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen. Une énième frasque qui a eu raison de sa place dans « Affaire conclue ». Le collectionneur d’objets ayant trait à Napoléon s’en est excusé, expliquant qu’il ne partageait aucunement les idées antisémites de l’un et de l’autre.

Mais le mal était fait. Et le malaise installé. Car comme le lui a fait remarquer Jean-Marc Morandini, alors que Chaleçon quittait son siège central dans « Affaire conclue » du jour au lendemain, aucun de ses (anciens) collègues acheteurs ne lui a publiquement témoigné son soutien…

« C’est un sympathique collègue de travail mais je n’ai pas d’affinités particulières avec lui », nous explique Gérald Wathelet. La nouvelle, nous dit Gérald, « nous est tombée dessus ». « Oui, on (dans l’équipe) sait qu’il dérapait parfois mais ce n’est pas nous qui décidons des suites. Surtout, moi qui ne vais dans l’émission que deux fois par mois, je suis un peu loin de ça. J’avoue même que je ne sais pas trop ce qui s’est passé précédemment avec son tweet sur Line Renaud. J’imagine que cette fois il a un peu trop dérapé. »

► Dans notre interview, Gérald Watelet nous explique que Pierre-Jean Chalençon n’était pas là lors de son dernier passage.

► Les tournages ont repris et Gérald Wathelet a retrouvé ses bons copains, mais notre compatriote a d’autres projets

Découvrez notre nouvelle offre de podcasts

Julien Sturbois : « Pourquoi j’ai quitté VivaCité pour Nostalgie »

Nos conseils : comment gagner plusieurs centaines d’euros cet été

Notre sélection vidéo