Abonnez-vous pour 1€

Des capsules «euphorisantes» retrouvées près d’une crèche à La Bouverie: le bourgmestre de Frameries a demandé une surveillance policière

Le bourgmestre de Frameries a demandé une surveillance policière.
Le bourgmestre de Frameries a demandé une surveillance policière. - COM.

Emmanuelle, mère de deux petites filles de deux ans et demi, a fait une drôle de découverte ce mardi matin. Elle allait déposer ses jumelles à la crèche, située à la rue du Parc à La Bouverie, quand elle est tombée sur des cartouches de protoxyde d’azote. Ce sont ces capsules détournées de plus en plus fréquemment par des jeunes pour ses effets euphorisants. Ce produit est utilisé comme gaz hilarant et non plus à des fins médicales ou dans des bonbonnes de crème chantilly.

Emmanuelle craignait qu’un enfant se blesse sur le chemin de la crèche. Voilà pourquoi elle a interpellé le bourgmestre de Frameries, le directeur général et l’échevin de l’environnement.

Le bourgmestre Jean-Marc Dupont a demandé une surveillance policière.

Du côté de la police boraine, la situation est prise au sérieux.

Notre sélection vidéo