Abonnez-vous pour 1€

Le patron d’ING Belgique sur le départ

Erik Van Den Eynden
Erik Van Den Eynden - Belga Image

« Après une carrière excitante et après trois ans et demi comme CEO d’une banque qui a connu une transformation intense, je veux consacrer les quinze prochaines années à autre chose », déclare-t-il à L’Echo. « J’imagine que ce sera à nouveau disruptif et commercial parce que c’est mon truc, mais je n’ai pas de plan. Ça viendra », confie Erik Van Den Eynden.

Ce dernier quittera la banque le 30 septembre. Hans De Munck, directeur financier, assurera la fonction de CEO ad interim.

L’Anversois dément toute intervention de la maison mère néerlandaise. « Le groupe voulait au contraire que je reste. C’est moi qui veux découvrir de nouveaux territoires et ’have fun’ (s’amuser, NDLR) », ajoute le banquier. La décision était déjà arrêtée mais la crise sanitaire a retardé les choses, écrit L’Echo.

« Il n’y a pas de conflit avec le groupe. La plateforme digitale est développée un peu partout dans le groupe, aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Espagne… Je ne vois pas de reprise en mains, au contraire : on collabore très bien. On a revu le timing, ça oui », assure par ailleurs Erik Van Den Eynden. Il dément également tout nouveau plan social.

Notre sélection vidéo