Abonnez-vous pour 1€

Le Covid «facturé» 5 euros au «Viva M’Boma» à Bruxelles: «Les restaurants vivent une période dramatique», réagit le patron

La mesure a duré 10 jours et elle était parfaitement légale.
La mesure a duré 10 jours et elle était parfaitement légale. - D.R./Google

Lionel Louckx se serait bien passé d’une telle polémique alors que les temps sont déjà durs pour les restaurants. L’homme et son établissement « Viva M’Boma », un restaurant réputé du centre de Bruxelles, ont reçu un déferlement de critiques suite à une mesure adoptée pendant dix jours : 5 € par client pour les mesures « Anti-Covid-19 ». À savoir l’installation de plexiglas, l’achat de masques buccaux, ou encore la désinfection des tables avec du gel hydroalcoolique.

Et si la transparence dont a fait preuve le patron s’était retournée contre lui ? C’est tout à fait possible, comme l’explique le président de la fédération Horeca Wallonie Thierry Neyens. « Le consommateur doit être informé », dit-il. « Mais, vous savez, il y a eu des augmentations dans d’autres secteurs que l’Horeca. Prenez la grande distribution. Je pense que tous les consommateurs ont remarqué une augmentation sur leur ticket de caisse. On a constaté des augmentations jusqu’à 30 %. (…) »

Face aux critiques, le patron se défend: « Les restaurants vivent une période dramatique »

Notre sélection vidéo