Abonnez-vous pour 1€

L’Organisation internationale de la francophonie lance un plan de mobilité des enseignants pour pallier le manque de professeurs

L’Organisation internationale de la francophonie lance un plan de mobilité des enseignants pour pallier le manque de professeurs
Belga Image

Le Français est actuellement la langue d’enseignement et d’apprentissage dans 35 pays membres de la Francophonie, indique l’OIF. L’organisation regrette cependant qu’une partie d’entre eux doive faire face à une pénurie d’enseignants qualifiés de et en français. Le plan de mobilité vise donc à renforcer les capacités des établissements scolaires d’un pays donné dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage de cette langue.

Tous les enseignants de l’espace francophone peuvent se porter candidat pour une expérience d’une année, renouvelable une fois. Un premier appel à candidature a été lancé le 23 juin pour les écoles primaires et secondaires du Rwanda, la date limite pour postuler est le 14 juillet 2020. Vingt enseignants volontaires seront sélectionnés pour la rentrée 2020. D’autres appels à candidatures suivront prochainement, annonce l’OIF. Au total, une cinquantaine de professeurs seront mobilisés chaque année jusqu’en 2022.

Notre sélection vidéo