Abonnez-vous pour 1€

Bastogne: La toute nouvelle montre Ice-Watch, la Solar Power, se recharge à la lumière

Bastogne: La toute nouvelle montre Ice-Watch, la Solar Power, se recharge à la lumière

Ice-Watch vient de lancer sa toute dernière montre sur le marché. Si elle reste design et colorée, il faut lui ajouter une troisième caractéristique. Le mécanisme tournera à la force de l’énergie verte. «Nous avons réussi à avoir l’exclusivité sur une toute nouvelle technologie japonaise», remarque Jean-Pierre Lutgen, CEO de la société bastognarde. Il poursuit: «Elle permet aux nouvelles montres de fonctionner grâce à un accumulateur d’énergie qui fonctionne tant à la lumière du soleil qu’à la lumière artificielle». Pour fonctionner une seule journée, il faudra placer sa montre entre 9 et 35 minutes au soleil. Elle se rechargera aussi sous une lampe fluorescente en 90 minutes et même devant un éclairage intérieur durant 330 minutes. On nous l’assure, une fois rechargée à 100%, votre montre tournera durant plus de trois mois.

99 euros la montre

«On a l’habitude de dire que les Suisses remplacent les piles gratuitement. Nous, nous offrons le rechargement», sourit Jean-Pierre Lutgen. S’il est fier de cette dernière trouvaille, c’est parce qu’il est le seul sur le marché à proposer cette technologie: «Les montres solaires existent déjà. Mais les capteurs sont sur le cadran. Esthétiquement, cela enlève évidemment du cachet. Ici, les capteurs se trouvent à l’intérieur même du cadran. Cela nous permet de rester très design. Pour l’instant, nous avons 12 références de cette nouvelle montre. Chacune est disponible en trois tailles. Nous avons souhaité conserver l’accessibilité du produit en la vendant à 99 euros».

Distribuée dans les points de vente juste avant le confinement, le véritable lancement de cette montre se fait maintenant. Si la nouvelle montre donne toujours l’heure juste, elle veut aussi indiquer un virage dans la philosophie de l’entreprise. «Nous avons entamé une réflexion globale sur notre manière de fonctionner. Mes équipes me poussent à réfléchir plus durable», assure le CEO. Et le message semble percoler car les Eco-friendly, Eco-responsable, Green Watch, recycler, énergie verte sont martelés à longueur de phrases. Mais des paroles suivent les actes: «Plus aucune montre n’est transportée en avion. Notre entrepôt à Bastogne est autonome en énergie avec ses 870 panneaux solaires. Puis nous réfléchissons activement à créer de nouveaux bracelets en matière recyclée ou en matière végétale».

Ice-Watch pense également devenir Made in France. Retrouvez les explications de Jean-Pierre Lutgen ici.

C.G.

Notre sélection vidéo