Moderne et électrique: la Citroën C4 abat ses cartes

Moderne et électrique: la Citroën C4 abat ses cartes

Vous l’aviez déjà découverte il y a quelques jours, nous n’allons donc pas revenir sur le look méconnaissable aux airs de SUV de la Citroën C4 nouvelle génération, mais plutôt sur ses motorisations et ses points forts.

Une astuce en Première mondiale

Sans surprise, en bonne Citroën, la C4 met en avant son confort. En plus des suspensions à buttées hydrauliques progressives (de série dès les versions « cœur de gamme ») et de sièges chauffants et massants, elle mise sur une sensation d’espace et de volume à bord. Les rangements semblent nombreux (au nombre de 16 pour un volume total de 39 litres) et le coffre peut embarquer jusqu’à 380 litres banquette en place. En Première mondiale, le passager avant bénéficie même d’un support pour tablette tactile inédit, intégré dans la planche de bord.

Electrique, essence et diesel

Le conducteur pourra pour sa part profiter d’un affichage tête haute et d’une belle palette de motorisations. Le modèle électrique ë-C4 développe 136 ch pour 350 km d’autonomie. En charge rapide, 80% peuvent être récupérés en 30 minutes ; avec boîtier mural, il faudra compter entre 5 et 7h30 ; via prise domestique enfin, une charge demandera entre 15 et plus de 24h.

Côté essence, le 1.2 PureTech se décline en 3 niveaux de puissance : 100 ch (boîte manuelle), 130 ch (boîte manuelle ou boîte auto) et 155 ch (boîte auto). Enfin, le diesel ne disparaît pas : le 1.5 BlueHDi existera an 110 ch (boîte manuelle) et 130 ch (boîte auto).

La commercialisation des Citroën C4 et ë-C4 (100% électrique) débutera en septembre.

Notre sélection vidéo