Abonnez-vous pour 1€

Le taux de reproduction du Covid-19 en augmentation en Belgique: «Il est presque certain qu’il passera au-dessus de 1 la semaine prochaine»

Le taux de reproduction du Covid-19 en augmentation en Belgique: «Il est presque certain qu’il passera au-dessus de 1 la semaine prochaine»

On est loin de la situation du début de l’épidémie du Covid-19 en Belgique, où le taux de reproduction était encore de 3, ce qui signifiait qu’à l’époque une personne contaminée en infectait en moyenne trois autres.

Avec le confinement, ce taux a fini par retomber sous la barre de 1, signe du ralentissement de l’épidémie chez nous. En mai, le chiffre a même atteint son seuil le plus bas, à 0,53, mais il est logiquement un peu remonté avec les différentes phases du déconfinement.

Selon le virologue Pierre Van Damme de l’université d’Anvers, ce taux de reproduction est pour le moment à 0,93, soit la valeur la plus élevée depuis de nombreuses semaines, mais l’épidémie continue toutefois de reculer car le taux est en dessous de 1.

La valeur du R0 est principalement calculée sur la base du nombre d’admissions à l’hôpital, actuellement très faible chez nous. Mais si cet indicateur vient à augmenter de quelques unités seulement, il provoquera automatiquement une hausse du taux de reproduction du virus.

« Tant que les autres chiffres restent bas… »

Steven Van Gucht annonce déjà à nos confrères de HLN que le R0 sera ainsi supérieur à 1 la semaine prochaine. « Ou au pire la semaine suivante, mais ce n’est pas une raison de s’alarmer », tempère-t-il toutefois. « Nous avons maintenant une quinzaine d’admissions à l’hôpital par jour. Supposons que le nombre évolue dans les prochains jours à 17 ou 18, ce sera encore très faible, mais cela signifiera que votre valeur R0 dépassera un. Mais en soi, il ne se passe pas grand-chose avec des chiffres aussi bas. Vous ne pouvez interpréter cette valeur du taux de reproduction qu’avec toutes les autres données. » Des autres chiffres qui sont toujours encourageants. « Tant que ceux-ci restent bas, il n’y a pas lieu de paniquer. »

« On doit tout faire pour qu’un nouveau confinement ne soit pas nécessaire »

Il ne faudra pourtant pas que le R0 reste constamment au-dessus de 1. « Ce serait très mauvais. Car alors vous savez que ça augmente vraiment, et les admissions à l’hôpital augmenteront également crescendo. À ce moment-là, vous aurez un problème et il sera temps d’agir. On doit tout faire pour qu’un nouveau confinement ne soit pas nécessaire, mais on ne peut pas le garantir. »

Malgré cette hausse à venir du taux de reproduction du virus, le pays restera en dessous du seuil d’alerte, pour l’instant. À noter que certains pays voisins de la Belgique, comme les Pays-Bas ou l’Allemagne, ont connu des hausses significatives du R0 ces dernières semaines. L’Allemagne est même montée à 2,76.

Notre sélection vidéo