Abonnez-vous pour 1€

Plus de 20.000 réponses à l’enquête concernant l’enfouissement des déchets nucléaires en région verviétoise

Si la consultation est terminée, la problématique reviendra sur la table d’ici quelques mois
Si la consultation est terminée, la problématique reviendra sur la table d’ici quelques mois - D.R.

Marie-Christine Marghem (MR), ministre fédérale en charge de l’Énergie, a dévoilé les premiers chiffres de la consultation populaire ouverte par l’ONDRAF (Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies) du 15 avril au 13 juin dernier. L’objet de cette enquête concernait la destination finale à donner aux déchets nucléaires belges. Pour répondre à cette problématique l’ONDRAF « a proposé le principe du stockage géologique ou souterrain sur le territoire belge comme solution de gestion et destination finale de ces déchets », explique l’organisme.

L’ONDRAF se dit satisfait de ce succès remporté par l’enquête. Mais parmi les 20.000 réponses beaucoup viennent de personnes étrangères. Voilà qui relativiser Benoît Piedboeuf (MR). Voici le nombre de Belges qui ont répondu à l’enquête.

Les Régions ont apporté leur avis. Il est tranché et pose de nombreuses questions.

Finalement, il faudra encore attendre pour voir un plan final aboutir. Voici les délais.

Notre sélection vidéo