Abonnez-vous pour 1€

Le monde du cyclisme sous le choc après le décès de Niels de Vriendt: «Nous perdons un homme dans la fleur de l’âge, il allait fêter ses 21 ans»

Le monde du cyclisme sous le choc après le décès de Niels de Vriendt: «Nous perdons un homme dans la fleur de l’âge, il allait fêter ses 21 ans»
Belga image

Cycling Vlaanderen, la fédération flamande de cyclisme, a annoncé samedi le décès de Niels de Vriendt. Le coureur de 20 ans (VDM Trawobo Cycling Team) a été victime d’un malaise cardiaque lors de la course cycliste de Wortegem-Petegem.

Cette course sans enjeu a été arrêtée après le malaise cardiaque de Niels de Vriendt à l’entame du deuxième tour du circuit local. Réanimé sur place par les services de secours, il a dû être transporté à l’hôpital. Il a ensuite été décidé de neutraliser, puis de mettre un terme à l’épreuve, au départ de laquelle on trouvait notamment le champion de Belgique Tim Merlier.

Le bourgmestre de la ville, Luc Vander Meeren, s’est montré profondement attristé par ce drame. Dans Het Laatste Nieuws, il a tout d’abord tenu à présenter ses condoléances « à la famille, aux amis et à l’équipe de Niels ». « Nous avons travaillé avec les organisateurs ces dernières semaines pour organiser une course dans des conditions difficiles avec le coronavirus, mais ce qui devait être une fête cycliste s’est terminé dans la tristesse avant même qu’elle ne commence. Ce qui s’est exactement passé n’est actuellement pas clair. Les coureurs ont roulé sur une légère pente avec un vent de face lorsque Niels de Vriendt a quitté la route. A-t-il eu un arrêt cardiaque avant de tomber ou la chute s’est-elle mal passée ? Nous ne le savons pas. Il était si jeune, nous espérions qu’il réussirait, mais malheureusement la vie en a décidé autrement. Nous perdons un homme dans la fleur de l’âge. Il allait fêter ses 21 ans. »

Notre sélection vidéo