Abonnez-vous pour 1€

Grâce à un Lewandowski de gala, le Bayern domine Leverkusen et rafle une 20e coupe d’Allemagne (2-4)

Grandissimes favoris de la rencontre, les Bavarois ont été rapidement mis sur du velours par un coup-franc chirurgical de David Alaba en début de match.

Face à des joueurs du Bayer trop nerveux et bien trop imprécis pour ébranler l’armada adverse, les hommes d’Hansi Flick se sont ensuite fait plaisir en première mi-temps, Serge Gnabry profitant d’une bévue défensive pour aller planter le deuxième but bavarois après 25 petites minutes.

Et au moment ou Lewandowski a inscrit le 0-3 à l’heure de jeu sur une grossière erreur de main du gardien Hradecky, on s’est dit que cette équipe de Leverkusen était probablement trop ébranlée par l’enjeu pour véritablement inquiéter le Bayern.

Sauf que en l’espace de quelques minutes, Leverkusen s’est réveillé en remettant sérieusemenent en question la domination bavaroise. C’est Bender qui, sur corner, a réduit la marque et redonné espoir à son équipe. Un but finalement insuffisant. Les occasions se sont mis à pleuvoir mais ni Havertz, ni Volland, qui a raté l’immanquable seul face à Neuer, ne sont pas parvenus à mettre ce petit but si important. Et c’est finalement l’inévitable Lewandowski qui s’est chargé de planter le dernier clou sur le cercueil du Bayer en inscrivant une seconde rose personnelle et en permettant à son équipe de respirer (1-4). Le pénalty en toute fin de match de Havertz ne viendra finalement qu’atténuer le score (2-4)

Déjà sacré en championnat, le Bayern rafle donc un second “doublé” consécutif et confirme son hégémonie sans merci sur la scène nationale. Du côté du Bayer, c’est évidemment la soupe à la grimace, tant les outsiders se seront subitement mis à y croire en seconde mi-temps.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo