Abonnez-vous pour 1€

Pro League: retour sur plusieurs mois de plaintes et de (non-)décisions (photos et vidéos)

Vidéos
photo news
photo news

12 mars

Alors qu’elle avait, la veille, assuré que la 30e journée se déroulerait bien avec des supporters, la Pro League fait un premier pas en arrière en imposant un huis clos général pour le dernier week-end de phase classique. La finale de la Coupe est, elle, reportée. Les mesures prises à l’étranger ont poussé la Pro League à prendre les devants par rapport aux indications du gouvernement.

Le soir même, le Conseil national de sécurité demande l’annulation pure et simple de tous les événements, culturels, sportifs ou folkloriques jusqu’à nouvel ordre. La Pro League doit reporter la 30e journée du championnat, ainsi que la finale des playoffs en D1B.

13 mars

Des mesures sont prises au sujet des entraînements. Les noyaux A des clubs professionnels peuvent continuer à s’entraîner à huis clos. Par contre, en ce qui concerne les jeunes et les dames, les entraînements sont annulés jusqu’à nouvel ordre.

18 mars

L’Assemblée générale accorde les droits médias de la Pro League pour la période 2020-2025 à Eleven Sports de manière définitive, collective et exclusive.

2 avril

La Conseil d’administration de la Pro League prend une nouvelle fois les devants en recommandant l’arrêt définitif du championnat de Belgique, le premier pays d’Europe à prendre le chemin d’une annulation de sa compétition nationale. Selon elle, suivant les informations du Dr. Van Ranst et des autorités, l’impossibilité de terminer le championnat avant le 30 juin et le risque sanitaire qu’engendre la reprise de la compétition sont deux paramètres qui mènent à une impasse. Le lendemain, l’UEFA mettra la pression sur les instances du foot belge en parlant d’une décision prématurée sujette à des sanctions (pas de Coupe d’Europe pour les clubs belges).

9 avril

Le Conseil d’administration de la Pro League, censé se réunir pour éventuellement entériner sa décision d’arrêter le championnat 2019-2020, reporte sa réunion au 15 avril. La Belgique a besoin d’un peu de temps pour défendre sa position auprès de l’UEFA, qui préfère que les ligues européennes jouent la montre en attendant les décisions des gouvernements respectifs.

15 avril

Le Conseil national de sécurité annonce, entre autres, l’interdiction des événements de masse jusqu’au 31 août. Un pas de plus, à cet instant, vers l’arrêt d’un championnat de Belgique qui ne pourrait se terminer qu’à huis clos.

20 avril

La Conseil d’administration de la Pro League reporte nouvelle fois sa réunion pour ne pas avoir lieu le même jour que celle du Conseil national de sécurité, qui doit notamment clarifier ses positions concernant les « événements de masse ».

23 avril

Le Comité exécutif de l’UEFA, très attendu, décide de… ne rien décider en réitérant simplement son désir de voir les championnats nationaux arriver à leur terme. Il est également précisé qu’en cas d’arrêt d’une compétition, les places actuelles au classement définiraient les tickets pour la prochaine campagne européenne.

27 avril

Initialement prévue le 15 avril, repoussée dans un premier temps au 24 avril, l’Assemblée générale de la Pro League est annoncée le 27 avril. La Pro League et l’Union belge veulent en effet connaître la position du Conseil national de sécurité prévu le vendredi 24 avant de décider de la fin définitive de la saison actuelle. Ce lundi 27, les clubs de repousser la décision au 4 mai.

3 mai

La veille de la date de l’AG, la Pro League annonce attendre les nouveaux éclairages du Conseil national de sécurité et fixe la date de la prochaine AG au 15 mai.

6 mai

Le Conseil national de sécurité annonce la suspension des compétitions sportives jusqu’au 31 juillet. La Pro League annonce prendre acte de la décision du CNS, que le management de la Pro League et le groupe de travail mis en place au sein de la Pro League afin d’examiner les conséquences sportives et financières liées à la crise du coronavirus tiendront compte de la décision du CNS et que les propositions seront présentées aux clubs de la Pro League lors de l’Assemblée générale de ce 15 mai.

10 mai

Le FC Bruges demande officiellement l’arrêt du championnat et se dit favorable à une saison 2020-2021 à 18 équipes en D1A avec Waasland-Beveren, OHL et le Beerschot.

12 mai

Genk fait la même proposition que Bruges deux jours plus tôt.

15 mai

L’arrêt définitif de la saison 2019-2020 est acté par l’Assemblée générale de la Pro League. Bruges est sacré champion et Waasland-Beveren est relégué dans une D1B dont on ne connaît pas encore le promu, puisque OH Louvain et le Beerschot doivent encore jouer leur barrage retour. Waasland-Beveren annonce que le club va étudier « comment contester cela ». Pour la saison suivante, le format d’une Division 1A à 16 avec deux playoffs à 4 équipes est voté.

18 mai

La Pro League dévoile les premiers contours du calendrier de la saison 2020-2021 : elle devrait en principe débuter le 7 août et se terminer au plus tard le 30 mai 2021.

25 mai

Waasland-Beveren conteste sa relégation devant la CBAS.

26 mai

Quatre plaintes (Antwerp, Waasland-Beveren, Virton et… Roland Dûchatelet) sont déposées pour abus de pouvoir de la Pro League auprès de l’Autorité belge de la concurrence. Les parties se seraient senties sous pression durant le vote qui a entériné la fin du championnat de Belgique.

L’Antwerp s’adresse également à l’UEFA en soulevant la question de l’abus de pouvoir et de conflits d’intérêts concernant la position de Mehdi Bayat, président de la Pro League et administrateur du SC Charleroi.

Le Conseil d’administration de la Pro League réitère son soutien à Mehdi Bayat face aux accusations portées par l’Antwerp notamment.

5 juin

Waasland-Beveren fait savoir qu’il conteste devant le tribunal de première instance de Bruxelles la licence accordée à l’Excel Mouscron par la CBAS.

7 juin

Vincent Goemaere, président du Cercle de Bruges, se porte officiellement candidat à un siège au Conseil d’administration de la Pro League. Le Cercle propose une D1A à 20 clubs et l’abolition du droit de vote multiple au sein de l’Assemblée générale de la Ligue Pro.

8 juin

Saint-Trond est le premier club à reprendre les entraînements collectifs en vue de la prochaine saison.

OHL et le Beerschot se portent « parties intéressées » dans la procédure de Waasland-Beveren contre la licence accordée à l’Excel Mouscron.

11 juin

Le K11 obtient le report de l’AG, prévue le 12 juin, au 29 juin. Le but : attendre le résultat des divers recours intentés par Waasland-Beveren et Virton.

22 juin

Prévue le 20 juin puis le 2 juillet, la présentation des calendriers professionnels pour la saison prochaine est finalement reportée au mercredi 8 juillet.

24 juin

Les locaux du Sporting de Charleroi et du KRC Genk sont perquisitionnés par la police judiciaire dans le cadre de l’opération « mains propres ».

Suite à l’audience du 17 juin devant le collège de l’Autorité Belge pour la Concurrence (ABC), l’auditeur prône de jouer la saison prochaine à 18 clubs.

La Première ministre Sophie Wilmès annonce, à l’issue du CNS, que des dérogations pourront être demandées pour les manifestations en présence de public à l’extérieur, ce qui laisse la porte ouverte à un retour de spectateurs dans les stades de football. « Le groupe de travail va évaluer cette nouvelle information. Nous sommes en tout cas optimistes », déclare Stijn Van Bever, le manager de la Pro League.

25 juin

Le K11 soumet une proposition de modification des statuts afin d’avoir un représentant supplémentaire au Conseil d’administration de la Pro League.

Le CEO de la Pro League Pierre François et le président Peter Croonen doivent répondre au Conseil d’administration de celle-ci. Ils avaient proposé à l’Autorité belge de la concurrence de disputer la trentième journée de championnat de la Jupiler Pro League. Cette proposition n’avait pas été discutée au préalable par le Conseil d’administration.

26 juin

L’Assemblée générale prévue le 29 juin est reportée au 7 juillet afin d’attendre le verdict de l’Autorité de la concurrence concernant la plainte de Waasland-Beveren.

Peter Croonen, qui a la double-casquette de président de la Pro League et du KRC Genk, est maintenu comme président de la Pro League au moins jusqu’à l’AG du 7 juillet.

Le Conseil d’administration de la Pro League valide le protocole pour les tests collectifs de dépistage du coronavirus. Les joueurs et l’encadrement des 24 clubs professionnels seront testés à partir de la semaine suivante.

1er juillet

La Pro League dévoile sa nouvelle identité visuelle (logo, site internet et slogan).

La Pro League envoie aux clubs professionnels le nouveau protocole sanitaire à suivre pour les entraînements et les matches amicaux qu’elle conseille d’organiser à huis clos. Le contact physique est à nouveau autorisé pendant les entraînements et les matches.

Eleven Sports et la société multimédia espagnole Mediapro officialisent leur union pour « une série de projets internationaux stratégiques afin de soutenir la croissance des deux groupes dans le monde ».

2 juillet

L’Autorité belge de la concurrence (ABC) confirme qu’elle ne peut pas réintégrer Waasland-Beveren en D1A. L’ABC motive sa décision par « un avantage disproportionné » qui serait donné au club waeslandien.

Le Cercle de Bruges fait une nouvelle proposition pour changer le format du championnat pour la saison prochaine en proposant une D1A à 18 équipes. Le club place un vote à l’agenda de l’Assemblée générale du 7.

La Pro League envoie le protocole pour les tests obligatoires au coronavirus pour les joueurs et l’encadrement des 24 clubs de football professionnels.

Eleven Sports annonce un accord avec Orange Belgium qui pourra donc retransmettre les trois chaînes dédiées au championnat de Belgique.

7 juillet

Jour J pour l’AG.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo