Abonnez-vous pour 1€

Expérience, palmarès, Diables rouges: retour sur la carrière de Guillaume Gillet, le nouveau renfort du Sporting de Charleroi

Vidéos
Photo news
Photo news

Le Sporting de Charleroi a frappé un grand coup, ce lundi, en attirant Guillaume Gillet. Laissé libre par le Racing Lens au mois de mai, le Belge avait indiqué vouloir revenir au pays. Malgré l’intérêt prononcé de l’Excel Mouscron, c’est le club carolo qui a remporté la timbale. À 36 ans, Guillaume Gillet peut se targuer d’afficher un C.V. riche et varié. Du RFC Liège à Lens, en passant par Gand, Anderlecht, Bastia, Nantes et l’Olympiakos : retour, en chiffres, sur une carrière impressionnante. À différents points de vue.

Guillaume Gillet, c’est…

– 330 matches avec Anderlecht pour 62 buts et 40 passes décisives

– 63 matches avec Nantes pour 5 buts

– 57 matches avec Gand pour 4 buts et 4 passes décisives

– 55 matches avec Lens pour 3 buts et 1 passe décisive

– 44 matches avec Bastia pour 3 buts et 2 passes décisives

– 30 matches avec Eupen pour 14 buts

– 28 matches avec l’Olympiakos pour 2 buts et 2 passes décisives

Un palmarès impressionnant en Belgique

Outre des qualités individuelles évidentes, Guillaume Gillet a marqué l’histoire du championnat de Belgique. Avec Anderlecht, il a tout gagné sur la scène nationale : quatre titres de champion de Belgique (2010, 2012, 2013, 2014), une Coupe de Belgique (2008) et trois Supercoupes de Belgique (2010, 2012, 2013).

S’il n’a gagné aucun autre trophée dans les autres clubs, Gillet aura tout de même participé à la finale de la Coupe de la Ligue 2015. Avec Bastia, il s’est incliné face au Paris Saint-Germain sur le score de 0-4. Lors de la saison 2019-2020, Gillet aura aussi pris part à la montée du Racing Lens en Ligue 1, malgré l’arrêt des hostilités en raison de la crise du coronavirus.

De l’expérience en Europe

Le Sporting de Charleroi va disputer l’Europa League cette saison ou au moins les tours préliminaires. Raison pour laquelle l’arrivée de Guillaume Gillet permettra d’apporter une certaine dose d’expérience au sein d’un noyau qui en manque encore à ce niveau. Lors de ses aventures à Gand, Anderlecht et l’Olympiakos, il a joué 74 rencontres en Coupes d’Europe  : Ligue des champions, Europa League, Intertoto. Pour un total de 11 buts et 5 assists. Pas mal pour un élément qui évoluait généralement en qualité de milieu de terrain. Ou de latéral droit.

Un but épique avec les Diables rouges

Même si son parcours avec les Diables rouges lui a sans doute laissé un goût de trop peu, Guillaume Gillet aura marqué l’histoire de l’équipe nationale… avec une reprise de volée qui reste encore gravée dans les mémoires des supporters belges. Le 11 septembre 2012, à l’occasion d’une rencontre qualificative pour le Mondial 2014 contre la Croatie, le Liégeois a planté son seul but sous la vareuse nationale. Mais de quelle manière ! Alors que la Belgique était menée au score après un but d’Ivan Perisic, Gillet, aligné au poste d’arrière-droit ce soir-là, envoyait une superbe reprise de volée à l’entrée de la surface. Un geste de grande classe qui trompait Pletikosa, le portier croate.

Ce but est donc le seul de Gillet avec l’équipe nationale, mais il aura permis aux Diables de poursuivre sereinement leur chemin vers la Coupe du monde 2014 au Brésil. Le principal intéressé n’a disputé aucun grand tournoi international, et ce, même s’il a été réserviste de la liste pour l’Euro 2016.

Au total, Gillet aura porté le maillot noir-jaune-rouge à 22 reprises. Son dernier match remonte au 29 mars 2016, lors d’un match amical perdu au Portugal (2-1).

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles CHARLEROI pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo