Abonnez-vous pour 1€

Stijn Vandenbergh espère pouvoir rester chez AG2R La Mondiale

Stijn Vandenbergh espère pouvoir rester chez AG2R La Mondiale
Photo News

Comme Oliver et Lawrence Naesen, Stijn Vandenbergh a pris la direction de Vaujany, dans le département de l’Isère, pour y effectuer un stage en altitude avec AG2R La Mondiale. Le Belge, 36 ans, arrive en fin de contrat au terme de la saison 2020 mais va bientôt discuter avec la formation WorldTour. « J’aimerais pouvoir prolonger », a-t-il déclaré lors d’un point presse. « Nous verrons bien. D’autres équipes sont intéressées, je veux de toute façon encore courir une année. »

Depuis son arrivée dans la structure française début 2017, Stijn Vandenbergh s’est érigé en équipier apprécié et fiable. « J’ai décidé récemment de vouloir prolonger ma carrière d’une saison. Et maintenant que la décision est prise, j’espère pouvoir rester ici. Certains Belges sont dans l’équipe et d’autres vont venir, cela rend la chose agréable. Je vais discuter avec la direction à la mi-juillet. Si cela n’aboutit pas à un accord, je pense pouvoir être utile dans un autre effectif en vue des classiques. »

Pendant le confinement, Stijn Vandenbergh a souvent troqué son vélo de course pour un VTT. « J’ai découvert ma région sur mon VTT, parcourant beaucoup de nouveaux chemins. Je me suis vraiment amusé. J’étais plus souvent sur la selle de mon VTT que de mon vélo de course pendant les mois de mars, avril et mai », a concédé le natif d’Audenarde.

Le Belge, 3 victoires chez les professionnels, a malgré tout apprécié le retour des entraînements en compagnie de ses équipiers. « C’est bien différent des sorties en solitaire. Ici en stage, on se sent à nouveau dans la peau d’un sportif professionnel. J’ai hâte de reprendre la compétition, même si je reste attentif à la crise sanitaire. J’espère que le programme restera intact même si je crains parfois le contraire », a-t-il avoué.

Vandenbergh reprendra lors de Milan-Turin le 5 août avant de participer à Milan-Sanremo et au Tour de Wallonie. Après quelques courses françaises, il devrait disputer le Tour du Luxembourg et le BinckBank Tour. « Il sera primordial de faire une bonne semaine de course avant d’aborder les classiques, où je veux m’illustrer. Ce sera vraiment spécial, tout le monde voudra se montrer. Je suis curieux de voir ce que cela va donner. »

Notre sélection vidéo