Selon Car-Pass, le secteur de l’après-vente se porte mal

Selon Car-Pass, le secteur de l’après-vente se porte mal

Après une analyse des données Car-Pass du mois dernier, il semble que le secteur de l’automobile d’occasion ait rebondi en juin, bien que certains centres d'inspection automobile fonctionnent toujours sous un régime particulier en raison de la crise de la Covid-19. Le mois dernier, pas moins de 85.685 documents Car-Pass ont été délivrés : un record absolu, car jamais plus de 78.000 documents n'avaient jusque-là été imprimés en un seul mois, ce qui représente une augmentation de 28 % par rapport à l'année dernière. Grâce au bon début de l'année et à la reprise en juin, la perte du premier semestre a été quelque peu limitée. Il y avait 3140291 voitures et véhicules utilitaires légers d'occasion immatriculés dans notre pays, ce qui représente une diminution de 16,8 % par rapport au premier semestre 2019.

Malheureusement, le secteur de l’après-vente automobile n’a pas connu la même reprise spectaculaire. C’est surtout le montage des roues été qui a été perturbé par la longue période de confinement, et le retard de cette activité semble ne pas avoir été rattrapé à ce jour. Au mois de mai et juin, Car-Pass a enregistré 21% de données en moins qu’à la même période l’année dernière. Dans les autres secteurs de l’après-vente automobile, aucun pic d’activité n’a été enregistré. En Belgique, le nombre total de relevés de compteurs déclarés au cours de la période de crise est inférieur de 35 % à celui de l'année dernière. On observe une situation similaire dans les autres secteurs. Selon Car-Pass, il semble difficile de rattraper entièrement le retard accumulé, ce qui pourrait avoir un impact économique considérable sur le marché de l’automobile.

Notre sélection vidéo