Abonnez-vous pour 1€

Des Aubangeois ont fait vivre un véritable enfer à leurs quatre enfants adoptifs: ils n’iront pas en prison

Le garçon devait rester des heures dans un coin.
Le garçon devait rester des heures dans un coin. - D.R.

Coups et sévices dégradants et humiliants furent leur quotidien durant de longues années. Les faits se produisaient au sein du domicile familial, à Aubange. Outre des claques et des gifles, l’unique garçon de la fratrie était semble-t-il le souffre-douleur des deux parents.

►La mère de famille lui avait notamment frotté la bouche d’un enfant à l’aide d’un tampon Jex.

►Un enfant avait également droit à des douches glacées.

►Le jugement a été rendu ce mercredi : ils n’iront pas en prison

Notre sélection vidéo