Abonnez-vous pour 1€

La SNCB ouvre une enquête sur des faits de violence de Securail en gare de Louvain

La SNCB ouvre une enquête sur des faits de violence de Securail en gare de Louvain
ISOPIX

Jeudi, une discussion animée a éclaté entre une voyageuse et quatre membres de Securail, le service de sécurité de la SNCB. La femme ne portait pas de masque et a donc été abordée par les agents. L’altercation qui a suivi a été filmée par un témoin.

La vidéo de 45 secondes montre clairement que l’un des agents a poussé la femme par deux fois. En colère, la victime n’a fait que protester verbalement.

La personne qui a filmé l’incident a été invitée par un autre membre de l’équipe Securail à éteindre son appareil et à le ranger.

Bart Crols, porte-parole de la SNCB, a fait savoir que les faits faisaient l’objet d’une enquête interne. « La SNCB considère le ’respect de tous’ comme primordial. Le racisme et l’agression sont inadmissibles. Une enquête interne sur le contexte de cet incident a été ouverte. Toutes les mesures nécessaires seront bien sûr prises. »

On ne sait pas si la victime a de son côté déjà déposé une plainte auprès de la SNCB ou de la police. « Elle ne s’est pas encore présentée auprès de la zone de police de Louvain », a déclaré Marc Vranckx, commissaire de police à Louvain.

Notre sélection vidéo