Abonnez-vous pour 1€

À la Pro League, le carrousel va encore durer un petit temps

Photonews
Photonews

Sauf accord de tous les clubs (y compris Waasland-Beveren), une nouvelle Assemblée Générale de la Pro League ne sera sans doute pas possible avant le 27 juillet. Une AG qui ne sera de toute façon pas la dernière joute sur tapis vert alors que le retour sur le vrai gazon était espéré le 8 août prochain. « Bienvenue » dans cette période inédite dans l’histoire du football belge.

Pourquoi s’acharner à maintenir une D1A à 16 équipes ? Cette question revient dans la bouche du supporter de base et suscite la colère de nombreux commentateurs au sein de la presse néerlandophone, réclamant la tête du management de la Pro League (Peter Croonen et Pierre François) avant de donner un grand coup de balai. Le CA va-t-il à l’encontre des statuts en voulant passer outre la sentence arbitrale de la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport ? Ce serait le cas si la CBAS interdisait de reprendre la même décision que le 15 mai dernier qui a conduit à la rétrogradation de Waasland-Beveren. La réponse est nettement plus nuancée. Le CA est-il conscient que cette voie impliquera un recours ? C’est l’évidence même.

►► Une question financière, des égos tenaces ? Ce ne sont pas les seules raisons de cet « acharnement » !

►► Pour Vincent Goemaere, président du Cercle, « la Pro League manque de leadership, l’intérêt individuel passe avant l’intérêt du football belge »

►► Dans l’état actuel des choses, il est quasi illusoire de maintenir la reprise du championnat au 8 août prochain.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo