Abonnez-vous à -50%

L’Union Berlin veut remplir son stade pour le premier match de Bundesliga et prévoit 22.000 tests de dépistage

Photonews
Photonews

L’Union Berlin espère pouvoir jouer le premier match de la Bundesliga, le 18 septembre, dans un stade rempli. Le club de la capitale allemande a annoncé vendredi vouloir remplir complètement son stade à l’aide de 22.012 tests de dépistage, la capacité totale du Stadion An der alten Försterei. « Avec un résultat négatif au test du coronavirus 24 heures avant la rencontre, tu pourrais pénétrer dans le stade », a expliqué le club allemand. De cette manière, les supporters pourraient être présents en grand nombre.

Un tel concept demande une énorme organisation, reconnaît le président Dirk Zingler. « Mais nous sommes heureux de relever ce défi économique et nous voulons assumer nous-mêmes l’intégralité du coût du projet », a-t-il ajouté. « Sans les supporters qui crient, ce stade ne ressemble pas à l’Union Berlin. De plus, les rencontres génèrent de nombreux emplois dans et autour du stade. Nous voulons rendre le football aux gens. Dès que notre plan sera prêt, nous le présenterons aux autorités locales. »

Malgré tout, les chances de réussite du projet semblent réduites. Les autorités de Berlin ont interdit les événements de plus de 1.000 personnes jusqu’au 24 octobre au moins.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo