Abonnez-vous pour 1€

Les infections au coronavirus encore en hausse: Marc Van Ranst prévient, «si les admissions à l’hôpital augmentent aussi, ce sera un problème»

Les infections au coronavirus encore en hausse: Marc Van Ranst prévient, «si les admissions à l’hôpital augmentent aussi, ce sera un problème»
Belga image et photonews

Comme depuis quelques jours, le nombre moyen de nouvelles infections en Belgique était en augmentation ce dimanche. En effet, le nombre moyen d’infections au Covid-19 par jour s’établit à 88 sur les sept derniers jours, ce qui constitue une hausse de 2,3 %. La Belgique compte désormais 62.574 cas confirmés depuis le début de la crise, soit 105 de plus que le total communiqué samedi.

Faut-il s’inquiéter de ces chiffres qui augmentent depuis quatre jours ? Het Laatste Nieuws a posé la question à Marc Van Ranst qui se veut rassurant tout en restant prudence sur la suite. Pour lui, la donnée la plus importante pour le moment est le nombre d’admissions à l’hôpital. Et bonne nouvelle, la tendance est à la baise. « Mais si cela augmente également, ce serait un problème », prévient le virologue.

Concernant l’augmentation des chiffres des infections, Marc Van Ranst explique à nos confrères flamands que « tant que l’augmentation du nombre d’infections n’est pas progressive, ce n’est pas si grave. Alors que les admissions à l’hôpital continuent de baisser pour le moment, nous sommes toujours sur un plateau. Mais s’ils montent, c’est un problème. »

Pour éviter que les courbes repartent définitivement à la hausse, le virologue insiste : « Suivez les mesures sanitaires mieux que ce n’est le cas actuellement ». « Nous savions que nous allions avoir une période difficile, avec des vacanciers revenant de l’étranger. D’où l’obligation de porter un masque buccal dans les magasins », ajoute-t-il.

« Ce n’est pas parce que le soleil brille que nous devons sentir que le coronavirus est fini. Se laver les mains, garder la distance des autres et porter des masques reste important », avait également déclaré Marc Van Ranst sur la VRT.

Notre sélection vidéo