Abonnez-vous pour 1€

Très mauvaise nouvelle pour les usagers des TEC: un nouveau préavis de grève a été déposé pour jeudi et vendredi prochains!

Très mauvaise nouvelle pour les usagers des TEC: un nouveau préavis de grève a été déposé pour jeudi et vendredi prochains!

En plus des perturbations dans le service dues aux multiples actions syndicales contre le gouvernement Michel, il faut s’attendre à deux jours supplémentaires la semaine prochaine. Suite à l’échec des derniers pourparlers, la CGSP (syndicat majoritaire) a déposé un préavis de grève pour le jeudi 30 novembre et le vendredi premier décembre.

Voici leur communiqué : «  Suite à l’échec du bureau de conciliation régional du 6 novembre 2017, à l’inquiétude grandissante du personnel du groupe TEC et comme le prévoit la CCT Amédis, la CGSP/TBM dépose un préavis de grève générale pour l’ensemble du groupe TEC d’une durée de 48 heures couvrant les journées du jeudi 30 novembre 2017 et du vendredi 1er décembre 2017.

La CGSP/TBM couvrira toutes les actions qui se dérouleront lors de cette grève générale. Elle se réserve le droit de déposer un nouveau préavis si la situation n’évoluait pas dans les trois dossiers conflictuels. A savoir : c ontre la fusion des cinq TEC, de l’imposition du service minimum, ainsi que des sanctions financières et disciplinaires pour les agents qui ne respectent pas les procédures AMEDIS ».

Du côté de la SRWT, on déplore bien sûr l’échec des négociations et on espère qu’on trouvera encore une solution d’ici le milieu de la semaine prochaine. Leur porte-parole tient toutefois à préciser : « C’est la première fois en 2016 et 2017 qu’il y aurait une grève suite à des problèmes internes. Toutes les autres (26 !) étaient dues à des actions contre le gouvernement Michel. »

Ce qui bien sûr ne change rien pour les usagers qui attendent leur bus à l’arrêt…

Cette fois, l’action est donc dirigée contre le nouveau gouvernement wallon que le MR a intégré récemment. En effet, il veut adapter le contrat de gestion de la SRWT en y incluant la fusion des cinq TEC wallons, l’imposition d’un service minimum et des sanctions pour les agents qui partiraient encore en grève sauvage. Ce dont la CGSP ne veut pas entendre parler.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be