Abonnez-vous pour 1€

La voiture d’Hussain envoyée à la fourrière à cause du marché: «Personne ne m’avait informé du changement de tracé»

Hussain ne comprend pas l’intransigeance de la police envers ceux qui ignoraient que le parcours du marché était modifié.
Hussain ne comprend pas l’intransigeance de la police envers ceux qui ignoraient que le parcours du marché était modifié. - Christophe Hennuy

Hussain Imran habite au-dessus d’un commerce du haut de la rue de la Montagne. Chaque week-end, il a l’habitude de garer sa voiture rue de la Science, entre la rue du Gouvernement et la rue d’Orléans, sur un tronçon qui, jusqu’alors n’était pas occupé par les étals du marché.

« Il y a une semaine, j’ai garé mon véhicule là sans problème. Dimanche, alors que mon numéro de téléphone est affiché en grand sur mon pare-brise en cas problème, la police ne m’a pas alerté que mon véhicule gênait. Les agents ont directement fait embarquer mon véhicule à la fourrière. Pour le récupérer ce lundi, j’ai dû débourser 180 €. »

« Personne ne m’avait informé du changement de tracé du marché » : le témoignage de Hussain.

Notre sélection vidéo