Chaleur verte, une alternative aux énergies fossiles

« Il y a les énergies renouvelables qui permettent de produire de l’électricité et celles qui chauffent l’air ou l’eau », nous rappelle Lise -Johnson, consultante aux Guichets Énergie Wallonie.

Il existe différentes sources de chaleur renouvelables. « Dans la pratique, une source d’énergie renouvelable se régénère au moins aussi vite que le rythme auquel on l’utilise. Le soleil, la chaleur qui est présente naturellement sur Terre (et que l’on puise dans l’eau, l’air ou sous terre par exemple) mais aussi la biomasse (que l’on retrouve essentiellement sous forme de bûches, pellets ou plaquettes dans le résidentiel) sont toutes des sources de chaleur renouvelables. »

Chacune a son propre mode de fonctionnement. « Différentes technologies génèrent de la chaleur directement à partir de sources renouvelables, que ce soit par combustion ou par transmission à partir d’un fluide caloporteur. Citons les pompes à chaleur, la chaudière biomasse automatique ou à chargement manuel, les poêles et inserts, ou encore le chauffe-eau solaire… »

Nous arrivons à Daverdisse, en Province de Luxembourg. Cette ancienne grange a été transformée en maison unifamiliale (5 personnes). « Ici, les propriétaires se sont dirigés vers une chaudière à pellets de 15 kW qui comprend un petit réservoir de 175 kg et une alimentation automatique. Toutes les parois de l’habitation étant isolées, cette réserve est suffisante pour environ 7 jours de consommation. Un chauffe-eau solaire complète le système pour la production d’eau chaude sanitaire. Il permet de couper la chaudière entre avril et octobre et, le reste de l’année, il préchauffe l’eau chaude sanitaire pour soulager la consommation de la chaudière. »

Utiliser ces différentes sources de chaleur renouvelables a évidemment un impact sur votre portefeuille. « Pour qu’une installation soit rentable, elle doit être adaptée au mode de vie et à l’habitation mais elle doit aussi être correctement dimensionnée. Investir dans un système performant et plus durable sera évidemment plus cher mais les gains se situent au niveau du coût à l’utilisation. »

La Wallonie propose des primes et des prêts pour soutenir ces investissements. « Et elle met à la disposition des particuliers ses Guichets Énergie Wallonie pour qu’ils puissent obtenir des conseils gratuits et objectifs. »

« Limiter nos besoins en électricité »

Le cas de cette maison nous prouve qu’il est possible de produire de la chaleur verte autrement qu’avec le photovoltaïque.

« Le photovoltaïque est une source d’électricité renouvelable mais elle ne produit pas de chaleur directement, nous rappelle Lise Johnson. Pour cela, il faut transformer l’électricité qui est produite. Or, il existe des technologies qui produisent de l’énergie sous forme de chaleur directement avec un rendement global meilleur. »

« L’autre point important se situe au niveau de l’utilisation du réseau électrique. Une installation photovoltaïque ne peut fournir seule toute l’électricité nécessaire. Les jours où l’ensoleillement n’est pas suffisant, on devra puiser l’électricité sur le réseau public. Or, l’approvisionnement électrique est un enjeu de taille pour le pays ! Le défi actuel consiste plutôt à limiter nos besoins en électricité. »

Trouvez le Guichet Energie Wallonie le plus proche de chez vous sur energie.wallonie.be

NICOLAS DEWAELHEYNS