Abonnez-vous à -50%

Un astéroïde classé comme «potentiellement dangereux» par la NASA «frôlera» la Terre d’ici quelques semaines: vers un nouveau Tchéliabinsk?

Un astéroïde classé comme «potentiellement dangereux» par la NASA «frôlera» la Terre d’ici quelques semaines: vers un nouveau Tchéliabinsk?
Illustration 123rf

Ces derniers jours, les amateurs de l’espace ont pu observer à plusieurs reprises la comète Neowise. On espère qu’ils en ont profité puisque cette occasion ne se représentera plus avant… 6.800 ans !

D’ici là, des dizaines de milliers d’autres objets spatiaux passeront « près » de notre belle planète. Parmi ceux-ci, il y en a un que la NASA tient particulièrement à l’œil depuis peu.

D’ici septembre, l’astéroïde « 2011 ES4 », dont le diamètre est évalué entre 20 et 50 mètres, a en effet été classé comme « potentiellement dangereux » par la National Aeronautics and Space Administration.

Le 1er septembre, il devrait en effet « frôler » la terre, en passant à environ 72.000 kilomètres au-dessus de nos têtes. Énorme, oui, mais pas tant que ça. Cette distance ne représente qu’un cinquième de la distance entre la Terre et la Lune.

Vu son « petit » diamètre, l’astéroïde ne devrait, dans le pire des cas, et s’il était amené à changer de trajectoire, pas causer de dégâts trop importants. En effet, il devrait se dégrader une fois arrivé dans notre atmosphère. Mais l’impact pourrait tout de même provoquer un dégagement d’énergie similaire à ce qu’il s’était passé à Tchéliabinsk, dans l’Oural, en 2013 (voir vidéo ci-dessous).

Mais rassurez-vous, on en est encore loin.

Notre sélection vidéo