Abonnez-vous pour 1€

Un bébé décède cinq semaines après sa naissance: son père lui avait transmis la tuberculose sans même savoir qu’il était malade

Un bébé décède cinq semaines après sa naissance: son père lui avait transmis la tuberculose sans même savoir qu’il était malade
AFP

Le 6 décembre dernier, Luchii Gavrilescu, un nouveau-né, a perdu la vie, cinq semaines à peine après sa naissance, dans un hôpital de Margate, en Angleterre.

Les médecins étaient persuadés qu’il était décédé des suites d’une septicémie. Mais huit mois plus tard, un rapport d’enquête nous apprend que le petit bout est décédé de la tuberculose.

En réalité, son père vivait avec la maladie sans le savoir depuis de longs mois et a malheureusement contaminé son fils et plusieurs autres membres de sa famille.

Près de deux ans plus tôt, le père avait pourtant subi des examens suite à l’apparition d’une lésion au niveau de ses poumons. Des tests avaient été effectués, mais les résultats d’aucun de ceux-ci n’évoquaient une possible infection

« Si la tuberculose du père avait été détectée et traitée plus tôt, après la radiographie pulmonaire en 2018, la mort de Luchii et la transmission de l’infection à d’autres auraient pu être évitées. », peut-on lire dans le rapport.

Comme l’expliquent les médias locaux, une enquête en interne a été ouverte, d’autant plus que le petit garçon a été renvoyé à deux reprises chez lui dans la semaine précédant sa mort, alors qu’il présentait des signes graves de la maladie. Il avait notamment du mal à respirer, mais les médecins n’avaient pas jugé bon de le garder.

Notre sélection vidéo